Section fjord Section histoire Section environnement Courriel Crédits Accueil
Section anglais
Groupe de phoques

Faune - Saguenay : Un fjord exceptionnel !

Musée virtuel du Canada
Environnement
Habitats
Faune
Contamination
Déluge
Parc Marin
Parc Saguenay
Tourisme
Carte géographique



Musée du Fjord

Poissons Mammifères marins Invertébrés

Chaîne alimentaire

Poissons de la couche d’eau marine profonde : Dans ce milieu, on retrouve des espèces typiquement marines. La plupart sont également retrouvées dans l’estuaire maritime du Saint-Laurent, mais certaines sont des espèces arctiques et sont des reliques de populations ancestrales qui ont pu se maintenir dans le fjord du Saguenay grâce à la conjoncture favorable de facteurs physiques et géographiques et aux conditions particulières qui existent dans le Saguenay. En dépit de cette biodiversité exceptionnelle, la majorité de la faune ichtyologique du Saguenay est d’affiliation boréale. Cette couche d’eau profonde, froide, très bien oxygénée ainsi que fortement salée abrite environ 35 espèces de poissons. Nous avons sélectionné pour vous quelques habitants de ce royaume obscur et glacé où la température oscille autour de 1°C toute l’année.

La morue franche, le sébaste et le flétan du Groenland sont les espèces marines les plus recherchées par les pêcheurs sur glace. La morue, cette grande habitante des profondeurs fait le délice des gourmets. Le sébaste, ce surprenant poisson de couleur orange avec des yeux énormes est également délicieux. Finalement, le flétan, ce poisson plat avec les deux yeux sur le côté du corps, est aussi appelé le turbot par les pêcheurs. Il se déplace à plat sur le fond, les yeux sur le dessus.

Sébaste

À la pêche blanche, on ne sait jamais ce qu’on aura au bout du fil, c’est une surprise continuelle. Cette activité est de plus en plus populaire, alors les biologistes ont mis sur pied un suivi des captures afin de vérifier si les stocks ne sont pas exploités trop fortement. Dans ce suivi, les biologistes travaillent de concert avec certains pêcheurs afin d’assurer le maintien des populations de poissons pour les générations futures.

La laimargue : Ce requin du Groenland est un inquiétant habitant des profondeurs. Il rôde constamment à la recherche d’une proie. Ce prédateur se nourrit principalement d’autres poissons (morues, sébastes, saumons, capelans, flétans, raies) mais aussi de mammifères marins et d'oiseaux aquatiques, en fait, un peu de tout ce qui peut lui tomber sous la dent.

Requin du Groenland

Il est le deuxième plus gros requin carnivore après le grand requin blanc. Le requin du Groenland peut atteindre une longueur allant jusqu'à 7,3 mètres et un poids de près de 1 000 kg. Des petits organismes luminescents parasitent chaque œil du requin, se nourrissant sur sa cornée. Cet imposant requin se tient de la surface à 1200 mètres de profondeur et sa chair fraîche est toxique.

La société Aqualog (http://www.aqualog.com/) étudie le requin du Groenland sous les glaces du fjord du Saguenay. Leurs principaux objectifs sont d'enregistrer des images vidéo et photo de ce requin puis de prélever des échantillions de sang afin d'analyser son ADN et les éléments toxiques présents dans l'animal. Par cela, les scientifiques espèrent promouvoir la connaissance et la préservation du requin du Groenland.

La limace : En finissant cette brève incursion dans l’univers des poissons du Saguenay, nous aimerions vous présenter d’autres habitants insolites de ce merveilleux écosystème. Le fjord est un lieu rempli de richesses et de surprises, comme cette limace à longues nageoires, inusité petit personnage des profondeurs dont la longueur ne dépasse guère 25 cm.

Limace

Ses nageoires pelviennes sont modifiées de manière à former un disque adhésif, qui permet à ce petit poisson de se percher, un peu à la manière des oiseaux, sur les roches du fond.

Le crapaud de mer : De son côté, l'Hémitriptère atlantique, aussi appelé crapaud de mer, est un poisson de taille moyenne mais son allure est un peu dégoûtante ou pour le moins repoussante avec ses nageoires toutes hérissées. Ce poisson est difficile à tenir entre les mains car il possède plusieurs épines qui peuvent causer de douloureuses blessures. Ce chaboisseau se nourrit de crabes, de crevettes, d'oursins et de vers marins. Il consomme aussi tout invertébré de fond disponible et même d'autres poissons. Cet animal marin est un autre aspect des multiples personnalités insolites que possède le majestueux fjord du Saguenay.

Retour

Haut de page

© Copyright Musée du Fjord 2002.