La P.C.N.-O. dans le Nord

Aventures

Le mot « gendarme » évoquait l’image d’un homme costaud, débrouillard et aventureux qui arrêtait les criminels et protégeaient les faibles; un officier de police qui parcourait un territoire frontalier sauvage et qui attrapait toujours son homme – et généralement la fille aussi.

Même si l’ancienne image du gendarme n’a qu’un lointain rapport avec la réalité, elle revêt cependant une certaine pertinence dans la mesure où le gendarme des programmes télévisés et des films ne serait jamais devenu un personnage aussi célèbre s’il n’avait été le héros d’aventures réelles et fantastiques qui se sont déroulées au cours de l’histoire.

Des personnes importantes et des incidents tout aussi importants illustrent la difficulté du service, ses dangers inhérents et les conclusions souvent tragiques de plusieurs aventures. Certaines histoires se sont terminées dans la gloire, comme le voyage du St. Roch. D’autres se sont terminées tragiquement, comme celles du trappeur fou et de la patrouille perdue, deux événements édifiants qui ont incité la GRC à modifier le maintien de l’ordre, mais seulement après la mort de gendarmes en service. Ces deux histoires illustrent également la difficulté du travail des gendarmes dans le Nord et l’importance de la géographie et du climat dans le succès ou l’échec de ce travail.

L’histoire de la patrouille perdue témoigne d’une période où la responsabilité principale de la force policière était de représenter le gouvernement canadien et de rappeler aux étrangers la souveraineté du Canada dans le Nord. De même, l’histoire sur le trappeur fou montre que les patrouilles des gendarmes à cette période-là représentaient le seul moyen de garantir la sécurité des personnes vivant dans des endroits isolés.

Joignez-vous à Dick North, auteur et historien local, alors qu’il nous aide à recréer les aventures de la patrouille perdue et du trappeur fou.

Pour certains des premiers officiers de la Police à cheval du Nord-Ouest au Yukon, l’Arctique n’a représenté qu’une étape dans leur carrière au sein de la fonction publique. Plusieurs anciens gendarmes ont suivi le chef de police Sam Steele en Afrique du Sud au moment de la guerre des Boers.