La P.C.N.-O. dans le Nord

Île Herschel

Le détachement le plus nordique au Yukon était blotti sur une île exposée au vent dans la mer de Beaufort. Au début, le détachement à l’île Herschel a été ouvert afin de surveiller les baleiniers américains. Durant ses dernières années, le détachement a été une station d’élevage de chiens, qui fournissait plusieurs détachements de la GRC dans le Nord. Le détachement a été ouvert de 1903 à 1933 et de 1948 à 1964.

L’inspecteur Constantine de la P.C.N.-O. a signalé que 12 baleiniers, avec entre 1 000 et  1 200 hommes d’équipage, avaient passé l’hiver 1895-1896 aux alentours de l’embouchure de la rivière Mackenzie et de l’île Herschel. Les équipages ont passé plusieurs mois entre septembre et juillet avec très peu à faire. Le bateau de ravitaillement annuel apportait une provision d’alcool, et une partie de cet alcool était échangée contre des sculptures et des jeunes femmes. Il a aussi souligné que certains des hommes d’équipage avaient déserté et s’étaient dirigés vers le Klondike. La P.C.N.-O. n’avait pas assez de personnel pour patrouiller Herschel à cette époque-là. En 1903, le chef de police Constantine s’est rendu au Yukon pour examiner la menace posée par l’Alaskan Order of the Midnight Sun et aussi pour aller à San Francisco et Seattle afin d’en apprendre plus sur les baleiniers de l’île Herschel. M. Constantine a retrouvé un ancien ami, le capitaine M. A. Healy, maintenant commandant de la région maritime de San Francisco. Il a mentionné à M. Constantine que le commerce du whiskey chez les baleiniers du Nord était en grande partie supprimé, mais que deux bateaux transportaient de l’alcool, surtout sur la côte de la Sibérie. M. Constantine a établi un poste à Fort McPherson avec le sergent Francis Fitzgerald comme responsable. M. Fitzgerald a reçu l’ordre de faire une patrouille jusqu’à l’île Herschel et d’y établir un poste de police si nécessaire. M. Fitzgerald a entrepris le voyage en août 1903 avec le gendarme Forbes Sutherland et un interprète. Ils ont établi un poste à l’île Herschel où les hommes vivaient dans des huttes de tourbe. Ils ont trouvé sept bateaux de baleiniers à Herschel, mais seulement un de ceux-là était soupçonné de transporter de l’alcool ou de dépraver les Inuits. En 1904, la patrouille hivernale de livraison de courrier entre Dawson et Fort McPherson a été prolongée jusqu’à l’île Herschel. (Jim Wallace, Forty Mile to Bonanza: The North-West Mounted Police in the KlondikeGold Rush. Calgary: Bunker to Bunker Publishing. 2000:116-18, 232-33.)

En 1952, Jim Hickling a été en poste à l’île Herschel. À cette période-là, l’île était essentiellement déserte. La P.C.N.-O. a continué à revendiquer la propriété de l’île et de l’océan Arctique avoisinant. Jim parle de cette période-là à Herschel dans les vidéoclips joints.

Le détachement de l’île Herschel a fermé pour de bon en 1964.