La P.C.N.-O. dans le Nord

Klondike

Durant la ruée vers l’or du Klondike à partir de 1896, lors de la découverte de l’or, jusqu’au début des années 1900, la P.C.N.-O. a établi plusieurs petits détachements dans les champs aurifères. Les gendarmes de la P.C.N.-O. jouaient plusieurs rôles gouvernementaux, dont celui de registraire minier, d’agent douanier, d’agent de sécurité pour le transport de l’or hors des ruisseaux et du territoire. Un nombre de petits détachements ont été ouverts et fermés rapidement dans les champs aurifères durant cette période.

Dominion/Granville : Un nouvel édifice pour le détachement a été construit au ruisseau Dominion en 1899 et un nouvel entrepôt sera nécessaire l’année suivante. (Rapport de la Police à cheval du Nord-Ouest, 1899. Document parlementaire no 15. Ottawa : Imprimeur de la Reine. 1900:49, 50.)

Ruisseau Eureka : Les mineurs et les autres habitants au ruisseau ont réclamé un détachement policier et on en a établi un en 1901 avec un sous-officier et deux hommes. Des édifices confortables ont été construits. (Rapport de la Police à cheval du Nord-Ouest, 1901. Document parlementaire, volume 11. Ottawa : Imprimeur de la Reine. 1902:9.)

Half Way : L’inspecteur Harper est arrivé à un endroit qu’il considérait comme à mi-chemin entre la rivière Stewart et Selwyn, a trouvé une place pour le poste et a délimité un espace d’un quart par un tiers d’un mile pour la réserve. Le gendarme Jealous est responsable, avec trois trieurs-fendeurs civils, d’aider à la construction du poste. Ces postes sont tous de 32 pieds sur 22 pieds avec un petit entrepôt séparé d’environ 10 pieds sur 12 pieds. (Rapport de la Police à cheval du Nord-Ouest, 1899. Ottawa : Imprimeur de la Reine. 1899:70.)

Le poste de la rivière Indian a été établi par l’inspecteur Harper en 1898, mais la P.C.N.-O. l’a remis au ministère de l’Intérieur en 1909.

Ruisseau Glacier (champs aurifères du Klondike) : C’est ici que, pour la première fois, les gendarmes ont assuré le maintien de l’ordre public dans les camps miniers. En 1909, l’édifice de police était occupé par le registraire minier. (Rapport de la Police à cheval du Nord-Ouest, 1909. Document parlementaire no 28. Ottawa : Imprimeur de la Reine. 1909:212.)

Grand Forks (Bonanza) : Dawson fournit maintenant des hommes pour quatre détachements entre Dawson et Selkirk. Des détachements seront aussi nécessaires bientôt à Forks [Bonanza]. (Police à cheval du Nord-Ouest : Territoire du Yukon. Archives du Yukon 351.74062  Nor 1898:23.)

Les édifices du détachement de Grand Forks ont été détruits par un incendie en 1911. (Rapport de la Police à cheval du Nord-Ouest, 1911. Document parlementaire no 28. Ottawa : Imprimeur de la Reine. 1911:214.)

Mollie Smith était propriétaire d’une maison à Grand Forks dans laquelle la P.C.N.-O. a fait une rafle le 3 mars 1903. La P.C.N.-O soupçonnait que c’était une fumerie d’opium et ils ont saisi de l’opium, des pipes et autre matériel. Le compagnon de Mollie a été arrêté et accusé de gérer une maison de débauche. Il a reçu une amende de 25 $ plus les frais de justice et a reçu l’ordre de quitter Grand Forks dans les 24 heures. (Jim Wallace, Forty Mile to Bonanza: The North-West Mounted Police in the KlondikeGold Rush.Calgary: Bunker to Bunker Publishing. 2000: 220.)

L’inspecteur Cartwright a succédé à l’inspecteur Belcher comme responsable du détachement de Grand Forks à la mi-août 1899 et a effectué une inspection de tous les détachements en amont. Il est par la suite devenu responsable de tous les détachements le long du ruisseau. (Rapport de la Police à cheval du Nord-Ouest, 1899. Document parlementaire no 15. Ottawa : Imprimeur de la Reine. 1900:47.)

Ruisseau Sulphur 1899 : Fermé en 1909 en raison du nombre réduit de gendarmes. Patrouillé par Granville (Dominion). (Rapport de la Police à cheval du Nord-Ouest, 1899. Document parlementaire no 15. Ottawa : Imprimeur de la Reine. 1900:5.)

Le poste de Selwyn a été établi par l’inspecteur Harper en 1898.

Les détachements de Bonanza, du ruisseau Hunker, d’Ogilvie (Sixty Mile) et de Dominion étaient tous en fonction en 1898 et les gendarmes patrouillaient les ruisseaux locaux.

Rivière Stewart : Le chef de police S. B. Steele signale que l’inspecteur Harper a quitté en septembre 1898 pour établir différents nouveaux détachements, dont celui de la rivière Stewart. Le recensement du district minier de la rivière Stewart comptait 3 500 personnes. (Rapport annuel pour 1899 de la P.C.N.-O.) En 1907, les détachements de la rivière Stewart, de Gold Bottom et de Quartz étaient abandonnés.

Quartz : Établi au printemps dernier à la ferme demande de 300 riverains du ruisseau, mais le poste a dû être fermé, car la P.C.N.-O. est vraiment à court de personnel. (Rapport annuel de la Police à cheval du Nord-Ouest. Document parlementaire no 28. 1908:11.)

En 1908, la R.G.C.N.-O. a été relevée de son travail de registraire minier à Sulphur et Dominion. Elle est demeurée un agent à Grand Forks, Forty Mile et Dominion [sic] dans le district de Dawson et à Livingstone dans le district de Whitehorse. (Rapport annuel de la Royale Gendarmerie à cheval du Nord-Ouest. Document parlementaire no 28. 1909:199.)

En 1909, les édifices des détachements de Hunker et de Dominion ont été loués à des résidents de ces localités à 2,50 $ et 12,50 $, respectivement, par mois. L’édifice du détachement Sulphur a été loué à des représentants du ministère de l’Intérieur à 25 $ par mois et une portion de l’édifice Granville au même ministère à 12,50 $ par mois. La police espérait louer la maison à McQuesten sous peu. La compagnie Yukon Gold voulait louer le grand édifice à Grand Forks, mais il n’y avait pas de cabane adéquate pour y déplacer le gendarme, donc la police l’a gardé. (Rapport annuel de la Royale Gendarmerie à cheval du Nord-Ouest. Document parlementaire no 28. 1910:212.)

La période de temps entre le début et la fin de la ruée vers l’or, de 1896 à 1910, a été si courte que les gendarmes ont eu beaucoup de mal à satisfaire la demande pour plus de détachements. À la fin de la ruée, la force des gendarmes a été rapidement réduite et la plupart des détachements ont disparu. Leurs structures ont été remises aux autres agences gouvernementales ou louées aux mineurs.