La P.C.N.-O. dans le Nord

Pelly Crossing

En 1907, le gendarme à Selkirk a déménagé au relais de Pelly Crossing pendant l’hiver. Il était trop loin du sentier hivernal à Selkirk. (Rapport annuel de la Royale gendarmerie à cheval du Nord-Ouest. Document parlementaire no 28. 1908:11.)

En 1912, le gendarme de Selkirk se trouvait à Pelly Crossing. Seulement ouvert durant les mois d’hiver avec un sous-officier et un attelage de chiens. (Rapport annuel de la Royale gendarmerie à cheval du Nord-Ouest. Document parlementaire no 28. 1913:42.)

Le major Meedle, commandant de la Royale gendarmerie à cheval du Nord-Ouest pour le Yukon, annonce que quatre détachements seront maintenus cet hiver sur la route terrestre entre Dawson et Whitehorse, soit Black Hills, Pelly, Yukon Crossing et Carmacks. ("Police For Trail", Tiré du Dawson News dans le Whitehorse Star, le 13 novembre 1914.)

1913 : Ouvert durant les mois d’hiver seulement. Un sous-officier ou gendarme et un cheval. (Rapport de la Police à cheval du Nord-Ouest, 1911. Document parlementaire no 28. Ottawa : Imprimeur de la Reine. 1913:276.)

1914 : Deux autres détachements ont été placés sur la route entre Dawson et Whitehorse cet hiver, en plus de celui à Pelly Crossing. (Rapport de la Police à cheval du Nord-Ouest, 1914. Document parlementaire no 28. Ottawa : Imprimeur de la Reine. 1914:225.)