La P.C.N.-O. dans le Nord

Whitehorse

Au tournant du XXe siècle, 80 gendarmes se trouvaient en poste à Whitehorse, quartiers généraux pour le sud du Yukon. Avec le déclin de la population, les besoins en matière de police ont aussi baissé. Dans les années 1930, seuls trois gendarmes patrouillaient la région de Whitehorse.

Durant cette période, les quartiers généraux étaient situés à l’emplacement actuel du musée MacBride. Sur ce site se trouvaient également les quartiers des officiers, la prison et les écuries de la GRC.

En 1899, le chef de police Perry a recommandé que les quartiers généraux de la Division H soient déplacés de Tagish vers le futur site de Whitehorse, au bout de la route. Tagish est hors de la ligne de communication, donc l’abandon du poste est nécessaire. Je regrette, car c’est un endroit charmant. Nous aurons besoin de casernes pour quatre officiers et 50 hommes. (Rapport de la Police à cheval du Nord-Ouest, 1899. Document parlementaire no 15. Ottawa : Imprimeur de la Reine. 1900:5.)

La Division H de la P.C.N.-O. a déménagé à White Horse en 1900. Avec l’aide du ministère des Travaux publics, huit édifices ont été construits à partir de bois provenant des scieries locales. Ils ont été terminés en novembre. Les hommes vivaient sous des tentes durant la construction des édifices. (Jim Wallace, Forty Mile to Bonanza: The North-West Mounted Police in the KlondikeGold Rush.Calgary: Bunker to Bunker Publishing. 2000:175.)

Les quartiers généraux de la Division H se trouvent maintenant à White Horse, le terminus du chemin de fer et la tête de ligne de la navigation. (Rapport de la Police à cheval du Nord-Ouest, 1900. Document parlementaire, volume 11. Ottawa : Imprimeur de la Reine. 1901:2.)

En 1901, un nouveau poste de surveillance est nécessaire, car il y a eu une erreur dans les mesures. Ce qui aurait dû être la mesure de l’extérieur est devenue l’intérieur et l’édifice est trop étroit pour y insérer des cellules. Il peut être utilisé pour quelque chose d’autre. Un nouvel édifice d’un étage et demi de 60 pieds sur 20 pieds a été construit ainsi que des bains publics et une buanderie, un magasin de division et d’identification, des quartiers pour le chirurgien adjoint, des latrines, un dépôt de glace et deux postes de pompe. (Rapport de la Police à cheval du Nord-Ouest, 1901. Document parlementaire, volume 11. Ottawa : Imprimeur de la Reine. 1901:6-7.)

Au cours des décennies précédant la Deuxième Guerre mondiale, une force de plus en plus réduite a assuré les services dans les quartiers généraux de la Division H à Whitehorse. Avec le déclin de la population et de l’économie, la force policière a aussi décliné. Whitehorse est devenue une petite ville tranquille jusqu’en 1942, durant la Deuxième Guerre mondiale, quand la construction de la route de l’Alaska a provoqué une « deuxième ruée vers l’or. »

La construction de la route de l’Alaska en 1942 a créé une économie prospère. Le centre économique et politique du Yukon, ainsi que les quartiers généraux de la police sont passés de Dawson à Whitehorse, Depuis 1974, les quartiers généraux de la Division M sont situés à Whitehorse.