Compagnies hydroélectriques

BC Hydro

L'histoire de BC Hydro commence avec la formation de la BC Power Commission en 1945 créée pour prendre le contrôle des services locaux de taille modeste et pour fournir de l'électricité aux régions isolées que, jusqu'à ce moment-là, le secteur avait négligés. La Commission fusionne avec BC Electric en 1962 et le gouvernement crée la British Columbia Hydro and Power Authority. Cette nouvelle société de la Couronne est formée pour construire, au cours des années soixante et soixante-dix, les grands barrages du Traité du fleuve Columbia (les barrages Duncan, Hugh Keenleyside et Mica) et le barrage de Peace River.

La East Kootenay Power

La East Kootenay Power voit le jour en 1922 avec l'association entre la British Columbia and Alberta Power Company Ltd. et des investisseurs de Montréal et de Québec. Cette même année, la nouvelle compagnie signe un accord avec la Consolidated Mining and Smelting Co. Ltd pour fournir de l'électricité au nouveau concentrateur de la mine Sullivan à Kimberley.

La East Kootenay Power Company possède deux centrales hydroélectriques, une sur la rivière Elk à Elko et le barrage Aberfeldie sur la rivière Bull. À cause de la variation des niveaux d'eau et de l'accroissement de la demande (de la part des mines de charbon locales, du concentrateur de Kimberley et de l'utilisation domestique locale), on construit, en 1927, une centrale thermique à vapeur pour compléter l'alimentation en énergie.

En septembre 1966, BC Hydro achète les installations de la East Kootenay Power et assume la gestion des deux centrales.

La West Kootenay Power and Light

Constituée en 1896, la West Kootenay Power and Light commence par construire un barrage et une centrale hydroélectrique sur les chutes inférieures de Bonnington sur la rivière Kootenay. Ensuite, elle fait installer la plus longue ligne de transmission de haute tension du monde à cette époque, pour faire venir l'électricité jusqu'à Rossland, à 51 kilomètres (32 milles) du barrage et alimenter les mines. Dès le mois de juillet 1890, les mines ont l'électricité. Comme la demande ne cesse d'augmenter dans la région, la compagnie se développe. En 1905, elle commence la construction de la centrale des chutes supérieures de Bonnington, juste en amont, que l'on connaît aussi sous le nom de centrale n° 2.

Les besoins de la fonderie de plomb et de zinc de Trail, la Cominco, qui se trouve être le plus gros client de la compagnie, augmentent avec les années. Pendant la première guerre mondiale, la Cominco acquiert les droits de contrôle du rendement de la West Kootenay Power afin d'assurer une production continue d'électricité. En 1929, la centrale n° 3 de South Slocan est achevée. Ce qui est bientôt suivi par la construction du barrage Coral Linn en 1932, puis du barrage Brilliant en 1944.

La compagnie entre dans la phase suivante de l'aménagement avec l'achèvement de la portée du lac Kootenay qui lui permet de produire de l'électricité à partir des barrages qu'elle a construits sur la Kootenay puis de la transmettre jusqu'à la mine Sullivan à Kimberley dans la partie est des Kootenays. Cette portée de 3,2 kilomètres (2 milles) est la plus longue à ce moment de la construction. Elle est attaquée en 1962 par les "Fils de la Liberté", une secte fondamentaliste de la religion doukhobor. On la répare rapidement et on rétablit le courant dans les mines et les résidences de l'est des Kootenays desservies par WKP.

En 1987, la Cominco vend la West Kootenay Power à une compagnie américaine - la Utilicorp United, qui change de nom en 2001 et devient l'Aquila.Inc. Dans la région des Kootenays, on continue de parler de cette compagnie comme de la West Kootenay Power. La compagnie est achetée à nouveau en 2002 par une compagnie canadienne, et elle est désormais connue comme la FortisBC.