Le peuple des rochers
Pour voir cette image ou animation correctement, il faut avoir installé Flash 8; si rien n'apparaît ou si rien ne se produit, allez à l'adresse suivante : Adobe Flash pour mettre à jour votre version de Flash.

Histoire © Joe Johnson

On raconte une histoire à Ampi Théâtre tout près des hautes-terres Burwash qui dit que le peuple des rochers vit là-bas. L’histoire a commencé lorsque quelques personnes parties à la chasse à Donjek, et autrefois il n’y avaient presque pas d’orignaux, et un des chasseurs a blessé un orignal et il l’a suivi jusqu’à la rivière Weed je crois bien, de l’autre côté de la rivière Donjek, où il l’a eu, l’orignal était blessé il le chasseur savait qu’il allait finir par l’avoir. Quand il rattrapé l’orignal, un homme avec les cheveux longs et noirs se tenait à côté de l’orignal, « tu as eu mon orignal, cet orignal est à moi parce que je l’ai blessé ». L’homme aux cheveux longs lui dit « pas question, c’est moi qui l’a tué, donc il est à moi ». Ils ne savaient plus. Donc, l’autre homme était si fort qu’il a attrapé l’orignal et a commencé à le traîner, mais l’autre Indien a attrapé une patte de derrière et il tirait l’orignal vers lui. L’autre homme était si fort qu’il a juste continué à marcher et à marcher, il a marché jusqu’à Ampi Théâtre qui se trouve juste par ici. Comme une porte, le tout s’est ouvert et il a traîné à l’intérieur de la montagne. À l’intérieur de la montagne se trouvait le peuple des rochers, et ils avaient tous les cheveux noirs et il n’y avait pas de vieilles personnes. Il a eu l’impression d’être resté là pas très longtemps, mais il y est resté environ six mois. Quand ils l’ont finalement laissé repartir et qu’il est arrivé chez lui, il n’y avait plus personne. Je pense qu’ils sont tous partis. Lorsqu’il a finalement retrouvé son peuple, ils l’ont regardé et ils lui ont demandé où il était allé. Il leur a dit qu’il était à Ampi Théâtre avec le peuple des rochers et qu’ils l’avaient bien traité.

Des histoires comme ça, que l’on racontait aux gens, on commençait à entendre ces histoires sur la terre à un très jeune âge. Les gens d’aujourd’hui, c’est difficile pour eux de croire à ce que l’on croyait, comme le monde spirituel et ces choses là parce qu’ils n’ont pas été élevés comme ça. C’est comme ça que les gens vivent en harmonie avec leur corps et leur esprit dans ce monde.