Niveaux : 7-10

Objectif : L’apprenant sera en mesure de faire ce qui suit :
  1. Créer des modèles en deux dimensions de montagnes et d’autres caractéristiques.
  2. Mieux saisir la taille et l’altitude réelles du mont Logan.
  3. Comprendre la notion d’échelle.

Matériel :

  • Grandes feuilles de papier de bricolage (en rouleaux)
  • Photo du mont Logan (consulter le site Web)
  • Un grand espace au mur
  • Des marqueurs, de la colle, etc.
  • Calculatrices
Déroulement de la leçon :
1. Présentez aux élèves la notion d’échelle en traçant deux grilles au tableau et en plaçant une forme simple ou une image au centre de l’une d’elle. Sur la grille qui contient l’image, les lignes de quadrillage représenteront un kilomètre (inscrivez 1 km, 2 km, 3 km, etc. à chaque ligne de quadrillage de la première grille); sur l’autre grille, les lignes de quadrillage représenteront des centimètres (inscrivez 1 cm, 2 cm, 3 cm, etc.) Dites aux élèves qu’ils doivent s’imaginer que la grille à 1 km représente l’article dans la réalité et que vous voulez qu’ils en fassent une reproduction exacte. Vous voulez qu’ils tracent une copie exacte de la forme de l’objet, et cette copie doit tenir sur une seule page. Attirez leur attention sur les marques de quadrillage à 1 km sur l’une des grilles et les marques à 1 cm sur l’autre grille. Dessinez une forme sur la deuxième grille. Dites maintenant aux élèves que lorsqu’ils font un dessin à l’échelle, ils doivent d’abord indiquer la taille véritable de l’objet dans la réalité. Nous avons représenté chaque kilomètre de l’original par un centimètre sur la grille. Voici comment il faut noter cela : 1 cm:1 km. Toutefois, il nous faut approfondir. Nous devons également utiliser les mêmes unités de mesure. 1 cm: _____cm? Indiquez aux élèves comment procéder : il y a 100 cm dans un mètre, et 1000 mètres dans un kilomètre. 100 x 1000 = 100 000 cm. Notre échelle est donc la suivante 1:100 000. Expliquez aux élèves que la même méthode peut servir pour n’importe quelle unité de mesure : centimètres, pouces, largeur du pouce, etc., et qu’il suffit ensuite de multiplier par 100 000 pour obtenir la taille originale exacte. (Facultatif : à cette étape, remettez une image de 9 x 15 sur papier aux élèves. Demandez-leur de reproduire cette image avec exactitude sur une grille de 3 x 5 et d’indiquer l’échelle une fois le travail accompli.)

2. À partir de ce qu’ils ont appris sur les échelles et d’une photo du mont Logan, les élèves devront faire un dessin à l’échelle de la montagne. Les élèves devront faire un dessin à l’échelle dans leur cahier d’exercice et indiquer l’échelle utilisée. Choisissez deux élèves méritants et demandez-leur de dessiner une murale à l’échelle représentant la montagne. Faites une montagne de papier en deux dimensions de 2-2,5 mètres destinée à la murale, et indiquez l’échelle au bas de la murale. D’autres éléments seront ajoutés à la montagne pendant le cours. Dans la mesure du possible, ajoutez et identifiez les formes du relief.

3. Dès que quelques élèves auront terminé leur dessin, demandez-leur de trouver la plus haute structure construite par l’homme pour qu’il puisse comparer sa hauteur à celle de la montagne (servez-vous de l’Internet pour trouver des images de la Tour Eiffel, de l’Empire State Building, de la Tour du CN, etc.) Voyez s’ils sont en mesure de trouver le plus haut gratte-ciel au monde. Assurez-vous qu’ils trouvent également la hauteur de l’édifice. Les élèves pourront ensuite faire un modèle à l’échelle de cet objet afin de le comparer au mont Logan de papier affiché au mur. Il faut bien sûr que l’objet soit à la même échelle que la montagne! (Expliquez aux élèves pourquoi ce détail est important.) Collez l’édifice ou l’objet à côté de la montagne ou à son sommet pour que les élèves puissent bien comprendre à quel point le mont Logan est imposant.