Niveaux : 7-10

Objectif : L’apprenant sera en mesure de faire ce qui suit :
  1. Réinterpréter l’information sur l’expédition au mont Logan de 1925 afin de recréer son propre récit de l’événement.
  2. Rédiger une nouvelle ou un récit bien structuré à la première personne.
  3. Présenter son texte sous forme théâtrale pour donner plus de portée à la narration.
Matériel :
  • Stylos, papier, traitement de texte.
  • Costumes (les élèves peuvent fournir leur propre costume ou vous pourrez leur fournir des habits passe-partout (manteau informe, chapeau, etc.)

Déroulement de la leçon :
1. C’est maintenant au tour des élèves de raconter une histoire! Tout comme vous l’avez fait pour l’expédition de 1925, les élèves doivent maintenant à leur tour décrire, à la première personne, une expédition en montagne comme ils se l’imaginent 80 ans plus tard, selon leur point de vue personnel. Il leur faudra se mettre dans la peau d’un alpiniste et imaginer qu’ils racontent leur histoire autour d’un feu de camp, à Dawson City, au Yukon. Lisez-leur quelques citations pour qu’ils aient une idée de la façon de rédiger des alpinistes et du style adopté. Leur histoire doit contenir tous les détails pertinents de l’expédition; elle devra susciter l’intérêt et convaincre l’auditoire qu’elle a bel et bien été écrite par un très vieil alpiniste. Les élèves peuvent aussi, s’ils préfèrent, se mettre dans la peau de l’épouse/du fils/de la fille/d’une nièce/d’un neveu de l’alpiniste, et raconter l’histoire du point de vue de ce personnage. Invitez les élèves à faire preuve d’originalité et de créativité. Ils pourraient, par exemple, se glisser dans la peau d’un des porteurs embauchés par les alpinistes pour transporter le matériel jusqu’à la montagne... rien ne les en empêche!

2. Faites un survol des qualités d’un bon texte narratif. Consultez le guide de rédaction de votre classe ou un manuel pour obtenir des conseils. Vous pourriez choisir d’inclure une activité de correction par équipe de deux, ou chaque élève lit le texte de son équipier et formule des commentaires constructifs. Expliquez aux élèves comment procéder en donnant des exemples de commentaires constructifs. Vous pourriez aussi adopter la technique du sandwich, qui consiste à entourer un point négatif par deux points positifs.

3. Enfin, prévoyez plusieurs périodes pour entendre les récits de chacun. Offrez du thé, du jus, des sièges confortables. Dans la mesure du possible, vous pourriez même aller à l’extérieur et diriger l’activité autour d’un feu de camp. Invitez les élèves à vraiment se glisser dans la peau de leur personnage. Utilisez des costumes, des perruques, etc. pour rendre l’effet encore plus réel. Les élèves pourront choisir d’apporter leurs propres accessoires. Un à un, chacun aura l’occasion de raconter son histoire. Rendez l’événement amusant : voilà une façon intéressante de terminer ce bloc d’apprentissage sur une bonne note!