De la 6e à la 10e année

Objectifs de la leçon : l’élève sera en mesure de :
  1. expliquer certaines notions fondamentales concernant les Premières nations au Canada;
  2. décrire une des Premières nations du Yukon en profondeur;
  3. acquérir une compréhension respectueuse de la diversité.

Matériel :
  • Ordinateurs munis d’un accès à l’Internet
  • Copies de la feuille de travail annexée
  • Carte du Yukon. Dans la mesure du possible, communiquez avec le Centre des langues autochtones du Collège du Yukon afin d’obtenir une carte du Yukon qui présente les groupes linguistiques traditionnels du Yukon. Vous trouverez également cette carte sur le site Internet du Centre des langues autochtones.
  • Ouvrages de références tels que :

McClellan, Catharine

1975: My Old People Say. An Ethnographic Survey of Southern Yukon Territory. 2 parts. [=National Museum of Man Publications in Ethnology, Nos. 6(1) and 6(2).] National Museums of Canada, Ottawa.

1987 A History of the Yukon Indians. Part of the Land, Part of the Water. With Lucie Birckel, Robert Bringhurst, James A. Fall, Carol McCarthy and Janice R. Sheppard. Douglas & McIntyre, Vancouver

Robinson, Harry

Robinson, Harry, Edited by Wendy Wickwire:
1989: Write It on Your Heart: The Epic World of an Okanagan Storyteller Talonbooks/ Northwestern University Press. 1989.

Sturtevant, William, General Editor

1981 Handbook of North American Indians. Volume 6. Subarctic. June Helm, Volume Editor. Smithsonian Institution, Washington.

Déroulement de la leçon :

1.Présentez la section en demandant de jeter à nouveau un coup d’œil à la carte des groupes linguistiques/territoires ancestraux. Demandez aux élèves de choisir une Première nation sur laquelle ils souhaiteraient effectuer une recherche approfondie. Ils peuvent travailler en équipe. Pendant que vous expliquez le déroulement de la leçon, faites preuve de respect. Parlez de la diversité et manifestez une compréhension respectueuse. Procédez à un remue-méninges avec les élèves sur les raisons qui expliquent pourquoi il est important de respecter et de célébrer nos différences. Rendez l’exercice personnel, demandez-leur de se souvenir ou de faire part d’une occasion où ils ont eu le sentiment d’être tenus à l’écart parce qu’ils étaient différents du groupe, ou une occasion où ils étaient soucieux ce leurs différences, mais où ils ont été acceptés par un groupe.

2.Passez en revue ce que les élèves ont appris en remplissant la feuille de travail en se référant à la section Introduction aux Premières nations du site Internet Le mont Logan : le Titan du Canada du Musée virtuel du Canada.

3.Les élèves effectuent une recherche en ligne et dans les sources documentaires afin de se renseigner sur les autres Premières nations du Canada. Demandez-leur de se renseigner sur la population, la langue, le lieu où les Premières nations habitent, leur mode de vie traditionnel, leur lien avec le territoire et avec les autres, etc. Ensuite, en guise de conclusion du cours, les élèves partagent entre eux ce qu’ils ont appris. Écoutez et observez avec respect pour inciter les élèves à imiter votre comportement.

4.Options offertes aux élèves pour qu’ils partagent ce qu’ils ont appris :
  • Des affiches et des d’images accompagnées de renseignements formulés dans leurs propres mots.
  • Une présentation orale des renseignements recueillis avec des images ou des exemples d’objets traditionnels apportés en classe.
  • Une murale sur laquelle les élèves illustrent ce qu’ils ont appris et l’expliquent ensuite aux autres.
    Les élèves rassemblent de 15 à 20 objets ou dessins qu’ils placent sur un plateau ou dans un sac de papier. Ces objets ou dessins doivent représenter un sujet dont ils veulent parler. Par exemple, quelqu’un pourrait apporter une figurine d’un orignal ou d’un cerf pour représenter le gros gibier et la chasse en tant que source principale de nourriture. Les élèves font ensuite un exposé oral, sans l’avoir appris par cœur. Ils utilisent les objets symboliques pour se rappeler ce dont ils veulent parler ou ce qu’ils veulent expliquer.
  • Fabriquer une scène au moyen d’un carton solide comme base où ils représentent les activités et les détails de la vie traditionnelle sur lesquels ils se sont renseignés. Par exemple, ils pourraient construire un abri traditionnel, fabriquer un conteur et des personnes autours qui l’écoutent, inclure une peau tendue et quelqu’un qui la gratte, etc. Les élèves doivent ensuite expliquer la scène au reste de la classe. C’est un exercice particulièrement amusant et significatif pour les élèves qui présentent leur propre culture et qui comptent sur l’apport familial dans le cadre de leur projet.