Niveaux : 9-12

Objectif : L’apprenant sera en mesure de :

1. Mettre sur pied et surveiller une station de recherche simple.
2. Comparer les différences de température et de couverture nuageuse de leur voisinage avec celles du mont Logan.
3. Tracer sur un graphique le résultat de leur recherche.


Matériel :
  • Ordinateurs munis d’un accès à l’Internet
  • Thermomètre extérieur
  • Ouvrages de référence sur la couverture nuageuse (types de nuages - stratus, cumulus, etc., accompagnés de photographies)

Déroulement de la leçon

1. Avant de commencer le cours, amenez la classe à l’extérieur. Placez le thermomètre dans un endroit dégagé où il ne risque pas d’être dérangé, à au moins 10 mètres de distance de tout bâtiment et à l’abri des rayons du soleil. Donnez un nom à cet endroit. Tous les jours, deux élèves viendront relever la température au thermomètre et observer la couverture nuageuse. Inscrivez les résultats au tableau, sur une feuille affichée au mur ou sur un graphique. Je vous recommande de tenir deux relevés différents, l’un pour votre cour d’école et l’autre pour le mont Logan. Vous trouverez sur le site Web les températures et les conditions météorologiques quotidiennes déjà enregistrées. Nota : Il ne s’agit pas des conditions actuelles; les températures et la météo ont été enregistrées antérieurement. Elles peuvent toutefois servir de point de comparaison dans le cadre de ce cours. Avec les élèves, passez en revue les différents types de nuages. Montrez-leur comment, en se plaçant dos à dos avec un autre élève et en étirant leurs bras de chaque côté, ils peuvent observer leur «moitié» du ciel. Il leur faudra établir approximativement quelle portion de leur moitié ciel est recouverte de nuages et déterminer de quel types de nuages il s’agit.

2. Montrez aux élèves comment reporter sur un graphique les résultats de leur analyse météo tous les jours. Il leur faudra absolument tenir un graphique linéaire précis des températures quotidiennes et un graphique à barres du type de nuages. Les élèves devraient inscrire les données provenant de la station météo de la cour d’école et celles du mont Logan.