De la 8e à la 10e année

Objectifs de la leçon : l’apprenant sera en mesure de :
  1. décrire comment les différentes parties des animaux étaient utilisées dans le mode de vie traditionnel;
  2. expliquer comment on utilisait les roches et minéraux;
  3. comprendre que le processus d’innovation et de développement technique a toujours fait partie de l’expérience humaine, peu importe la culture ou l’époque.

Matériel :
  • Ordinateurs munis d’un accès à l’Internet
  • Feuilles de prise de notes
  • Ouvrages de référence sur les techniques ancestrales des Premières nations (comme Part of the Land, Part of the Water)
  • Si vous avez accès à différentes roches et différents minéraux, essayez d’apporter du silex, du cuivre et de l’obsidienne en classe pour que les élèves puissent les voir et les toucher.
  • Stylos, crayons

Déroulement de la leçon :
1. Pendant les vingt premières minutes, les élèves vont à nouveau se rendre sur le site Internet du mont Logan à la section Premières nations, à la sous-section Savoir ancestral. Cette fois, ils rempliront la partie de leur feuille de notes correspondant aux techniques ancestrales.

2. La deuxième partie du cours (20 minutes) sera consacrée à la recherche sur les techniques ancestrales des différentes Premières nations. Les élèves pourraient être tentés d’en connaître davantage sur l’obsidienne, le silex ou d’autres éléments mentionnés dans cette section. Ils pourront rechercher des renseignements ou des images portant sur ces éléments. Si vous êtes en mesure d’apporter l’un ou l’autre de ces matériaux en classe, cela serait l’idéal. (SUGGESTION : il y a des personnes qui ont appris à façonner des pointes de flèche à partir d’obsidienne. Communiquez avec une Première nation de votre région ou avec le département d’anthropologie d’un collège ou d’une université pour en savoir davantage. Ils pourraient être en mesure d’envoyer quelqu’un visiter votre classe ou de vous faire parvenir un court vidéo). Insistez sur le fait que l’innovation et le développement de la technologie a toujours fait partie de l’expérience humaine, peu importe la culture ou l’époque. Incitez les élèves à en faire la preuve au moyen de leurs recherches. Notez la complexité du savoir culturel et l’ampleur de l’interdépendance avec le territoire, les plantes et les animaux. Qui sera en mesure de trouver les exemples de technologies les plus intéressants chez les Premières nations?

3. La dernière partie du cours sera à nouveau consacrée à la compréhension et à l’expression individuelle. Divisez la classe en groupes. Distribuez à chaque groupe une boîte à chaussures contenant divers matériaux (roches, cuir, peau brute, herbes séchées, baies séchées, bois, os, etc.). Les membres de chaque groupe doivent collaborer afin de déterminer comment utiliser chaque matériau s’ils ne devaient compter que sur eux-mêmes dans un mode de vie ancestral et nomade. Les élèves doivent noter les différentes qualités de chaque matériau. Par exemple, on peut dire qu’une fourrure est chaude, douce, imperméable, isolante, souple, solide, etc. Les bandes de peau brute sont solides, résistantes, durables, souples, on peut les nouer, etc. Une fois qu’ils auront fait la liste des attributs utilitaires, ils pourront imaginer les différents usages possibles de chaque matériau. Par exemple, les bandes de peau brute peuvent servir à construire des abris, à fabriquer des vêtements, des lacets, des sacs, des armes, d’outils, etc.

4. Demandez à chacun des groupes de partager leurs résultats avec les autres. Ensuite, pendant les dix dernières minutes du cours, demandez aux groupes de fabriquer quelque chose à l’aide des matériaux : abri miniature, outil, arme, vêtement, etc.

5. Terminez le cours en discutant des milliers d’objets, de plantes, d’animaux, etc., que l’on trouve dans le milieu naturel des Tutchones du Sud. Ils ont dû apprendre à connaître chaque chose afin de découvrir son utilité. Ces derniers ont dû apprendre à devenir experts des propriétés nutritionnelles, médicinales et autres de centaines de plantes, à connaître les différentes propriétés de divers types de bois pour la construction, la fabrication d’outils et d’armes, à se servir de toutes les parties d’un animal pour différents usages, à fabriquer de contenants d’entreposage étanche à l’eau; etc. Ce vaste domaine de connaissance est souvent tenu pour acquis par la société moderne, et bien des gens ne se rendent pas compte à quel point le processus d’innovation a toujours été intense et nécessaire pour l’humanité.