D’où proviennent les carottes de glace du mont Logan?

Figure : Location map or figure showing location of ice-coring sites on and around Mount Logan.


Depuis 1980, plusieurs centaines de mètres de carottes de glace ont été extraits de la région du mont Logan.

Les premières carottes de glace prélevées sur le mont Logan ont été obtenues en 1980 au col Northwest, au cours d’une expédition dirigée par Gerry Holdsworth, Ph. D., maintenant chercheur associé à l’Institut arctique de l’Amérique du Nord, de Calgary. Ces carottes de glace provenaient d’une profondeur de 103 mètres, mais la foreuse n’est pas parvenue à atteindre le substratum rocheux. Cette carotte de glace représente un intervalle de temps de ~280 ans (~1700 apr. J.-C.).

En 1996, une équipe de l’université du New Hampshire (États-Unis) a prélevé une carotte de glace de 160 mètres du champ de glace Eclipse (3100 m d’altitude, à 40 km du mont Logan). Il s’agissait alors de mettre à l’essai une foreuse conçue par le glaciologue Eric Blake, en poste à Whitehorse. La carotte de 1996 représente les 100 dernières années (elle remonte jusqu’à environ ~1894 apr. J.-C.). Plusieurs autres carottes de glace ont été prélevées sur ce site en 2002 par une équipe d’une université américaine qui a employé la foreuse d’Eric Blake. La plus profonde de ces carottes faisait 345 mètres de long, mais la foreuse n’a pas atteint le substratum rocheux. On estime que cette carotte contient un relevé climatologique de 550 m.

Au col Prospector-Russel («col PR», 5340 m d’altitude), une équipe de la Commission géologique du Canada a prélevé, au cours de deux saisons (2001-2002) une carotte de glace de 188 m qui a atteint le substratum rocheux. Il s’agit du plus ancien relevé climatologique jamais obtenu dans la région, s’échelonnant sur plus de 12 000 ans d’histoire climatologique.

Au col King Col (4150 m d’altitude) sur le flanc sud-ouest du mont Logan, une équipe de l’Institut national de recherche polaire du Japon est parvenue à forer une carotte de 220 mètres de profondeur, sans toutefois atteindre le substratum rocheux. On estime que la carotte du col King, obtenue en 2002, s’échelonne sur 1000 ans.