INTERACTIVE
Tremblements de terre au Yukon []
Tremblements de terre au Yukon


De l’autre côté du spectaculaire flanc sud du mont Logan, la faille Border Ranges est exposée. Elle sépare le schiste argileux de la formation de Chugach, à la base des éperons escarpés et des nunataks du glacier Seward, du granit pâle du batholithe du mont Logan, qui se trouve lui à la base de la majeure partie du plateau sommital. Dans une certaine mesure, le relief topographique spectaculaire du mont Logan provient de l’érosion plus rapide des roches sédimentaires sous l’effet du glacier sur le flanc sud de la montagne, comparativement à la roche granitique plus résistante du plateau.
la faille Border Ranges
Vue du mont Logan illustrant une partie de la faille Border Ranges
Photo © Gouvernement du Yukon



Carte géologique des unités lithostratigraphiques et des lignes de faille dans la région du mont Logan
Carte géologique des unités lithostratigraphiques et des lignes de faille
Photo © Gouvernement du Yukon




La carte illustre la distribution des unités lithologiques dans la région du mont Logan. Le trait noir plus épais représente la faille Border Ranges, qui sépare le schiste argileux de la formation de Chugach (Kvm, parce qu'il s'est formé au Crétacé)du batholithe du mont Logan (JKg, parce qu'il s'est refroidi plus tôt, au Jurassique). La faille Border Ranges est pénétrée en deux endroits par le granit du pluton du sommet King (ITg oranage, qui s,est refroidi au Tertiaire), mais sans déport, ce qui indiquerait que la faille n’a pas beaucoup bougé depuis l’intrusion du pluton du sommet King voici plus de 50 millions d’années.

La faille Border Ranges s’étend le long du glacier Seward vers le sud-est de l’Alaska et fusionne avec la faille Fairweather; des tremblements de terre se produisent de façon périodique le long de cette dernière faille (lire la section suivante). Néanmoins, la faille Border Ranges revêt une certaine importance structurelle, puisqu’elle marque la frontière entre les roches sédimentaires anciennes qui se sont formées dans un océan tropical profond (parcelles de schistes du batholithe du mont Logan) et le schiste argileux déposé sur la côte ouest de l’Amérique du Nord. Comment ces roches si différentes se sont-elles retrouvées l’une contre l’autre, de trois à cinq kilomètres au-dessus de la mer, dans une châine de montagnes? Certains géologues ont émis l’hypothèse que la faille Border Ranges est le vestige du soulèvement d’une ancienne zone de subduction. Avant de passer à l’explication de cette histoire géologique, il nous faut savoir ce que sont les terannes.