Le massif du mont Logan est couronné d’un champ de glace qui fait, à certains endroits, plus de 300 mètres d’épaisseur. Ce champ de glace s’est formé par l’accumulation et la compaction de la neige sur plusieurs milliers d’années. En raison de son altitude, il est peu probable que la température sur le mont Logan n’ait jamais été plus élevée qu’elle l’est aujourd’hui; par conséquent, les couches de glace les plus anciennes ont probablement plusieurs centaines de milliers d’années. La glace est une substance malléable; elle s’aplatit et s’écoule sous l’effet de la gravité. Avec le temps, une partie de la glace glisse sur les rebords du plateau sous forme de glaciers, ou se morcelle en blocs appelés «séracs» sur les parois les plus abruptes de la montagne. Le haut plateau de la montagne est toutefois si vaste (fait plutôt rare parmi les grands sommets du monde) qu’une partie de la glace y est restée emprisonnée pendant des centaines de milliers d’années. Comment les scientifiques parviennent-ils à déterminer l’âge de la glace? Cliquez ici pour en savoir plus...