Home

Pour voir davantage du Musée virtuel du Canada

Avant la guerre
L’holocauste
Libération
Camp de personne déplacéess
Où aller?
Le  Voyage
Bienvenue au Canada
Des vies nouvelles
Immigration Canada:aperçu
Ressources d'apprentissage
En 1947, le gouvernement canadien émit le décret en conseil n° 1647 qui autorisait 1000 orphelins de guerre juifs à immigrer au Canada. Le Projet des orphelins de guerre commença une recherche d'enfants éligibles en Europe. 6 membres du Congrès juif canadien et de l'UNRRA, l'Administration des Nations Unies pour les secours et la reconstruction, s'efforcèrent de trouver des orphelins âgés de moins de 18 ans et de faciliter leur immigration au Canada. D'autres survivants moins chanceux restèrent pendant des années après la guerre dans des orphelinats et des camps de personnes déplacées, dans l'attente que la communauté internationale décide de leur sort.
Congrès juif canadien (CJC)
Organisme fondé en 1919 par la communauté juive du Canada, mais qui est resté peu actif jusqu'en 1933, moment où il a fallu réagir aux évènements qui se produisaient en Europe. Pendant et après la guerre, le CJC s'est efforcé d'obtenir l'asile des réfugiés juifs au Canada.
UNRRA
L'Administration des Nations Unies pour les secours et la reconstruction fut fondée en 1943 par les Alliés pour aider les réfugiés des pays libérés d'Europe et de l'Extrême Orient. Elle a porté secours sous forme de dons alimentaires et de vêtements et a aidé des millions de personnes déplacées à être rapatriées ou à émigrer après la guerre.
Projet des orphelins de guerre
C'est grâce à cette initiative de la communauté juive du Canada que le gouvernement canadien a autorisé l'admission d'orphelins juifs après la guerre. En 1947, le décret 1647 du Conseil privé a autorisé 1000 orphelins de guerre juifs, âgés de moins de 18 ans, à immigrer au Canada, sous les auspices du Congrès juif canadien, sous réserve que la communauté juive canadienne prenne la responsabilité entière du bien-être des enfants.