Des sentinelles dans la nuit - Les phares de l'Île-du-Prince-Édouard Musée virtuel du Canada
Navigation
                   

Le phare de Point Prim

Le phare de Point Prim a été le premier phare à être érigé à l’Île-du-Prince-Edouard et demeure pratiquement inchangé depuis son origine. Il est unique en ce qu’il demeure le seul phare de l’Île à être construit en pierre. La brique de l’Île était tellement friable et sensible à l’altération climatique que le phare a dû être recouvert de planches et de bardeaux en 1947, seulement deux ans après sa construction. Les murs originaux de brique sont encore visibles de l’intérieur du phare, avec ses quatre étages unis par un escalier escarpé de bois qui mène à la salle de la lanterne en fonte de forme polygonale.

Aujourd’hui, la tour se dresse seule sur la pointe, près de la capitale, Charlottetown, mais était à l’origine entourée de plusieurs dépendances et du logement du gardien. L’érosion du rivage étant une préoccupation constante à Point Prim, comme c’est le cas de plusieurs phares de l’Île, un mur de soutènement a été érigé en 1982 sur les côtés Sud et Ouest afin d’aider à la protection du site.

Les visiteurs au phare de Point Prim peuvent visiter la tour durant les mois d’été et elle est demeurée une destination populaire pour les touristes et les habitants de l’Île qui viennent admirer le phare solitaire en pierre de l’Île.

Le phare de Point Prim. 2006.
Le phare de Point Prim.
 
   
Vue panoramique
 
Visite virtuelle 2006 du phare de Point Prim
 
Entrevue avec Kathy  Krolikowski
 
Entrevue avec Barbara MacRae
 

Télécharger Quicktime

Télécharger Adobe Flash Player

 
© 2007, Association des musées communautaires de l’Île-du-Prince-Édouard Commentaires Générique Accueil English