Des sentinelles dans la nuit - Les phares de l'Île-du-Prince-Édouard Musée virtuel du Canada
Navigation
                           
                     
      Entrevue video avec Barbara MacRae  

Télécharger Quicktime

 
                   
   

Dispositions prises avec la Garde côtière - 328kb, 37 sec

 

Eh bien, les avantages seraient que nous pourrions faire un peu plus de développement sur le terrain, peut-être un autre bâtiment où nous pourrions ranger plus d’artéfacts et autres objets, et je pense bien que nous aurions davantage à dire dans ce que nous pouvons faire avec le phare. Il nous en coûterait davantage que maintenant puisque c’est encore la Garde côtière canadienne qui fait l’entretien des phares. Si nous en prenions possession, le coût serait, comment dire, énorme, je crois.

 
   
                       
© 2007, Association des musées communautaires de l’Île-du-Prince-Édouard Commentaires Générique Accueil English