Des sentinelles dans la nuit - Les phares de l'Île-du-Prince-Édouard Musée virtuel du Canada
Navigation
          Précédente   Suivante    

Les trous d’aération au-dessous du balcon de veille ainsi que de plus petits autour du phare à environ 1,2 mètre (4 pieds) étaient nécessaires pour assurer la circulation de l’air pour les lampes à huile. 2006. Carol Livingstone.

 
  Le Phare du Point Prim. 2006. Carol Livingstone.    
             
         
© 2007, Association des musées communautaires de l’Île-du-Prince-Édouard Commentaires Générique Accueil English