Des sentinelles dans la nuit - Les phares de l'Île-du-Prince-Édouard Musée virtuel du Canada
Navigation
        Précédente
L'histoire de Point Prim - page 2
Suivant        


Ce qui suit a paru le 5 avril 1845 dans The Islander, un journal local maintenant disparu : [Traduction] « Lundi dernier, un comité créé par la Chambre d’assemblée et formé des personnes suivantes : l’honorable Joseph Pope; le président F. Longworth; W. Douse; G. Coles; A. MacLean et D. Montgomery; accompagnés de l’honorable T. H. Haviland; de W. Cundall, haut shérif; de L.W.Gall, arpenteur; et de J.D.Macdonnell, W. Bremmer, George Birnie, J. Longworth, M. Dogherty et Isaac Smith, ainsi que des deux fils de Douse, est parti, en dix traîneaux, en direction de Point Prim afin d’y choisir l’emplacement du phare projeté. Le groupe a quitté Queen’s Wharf vers dix heures et après avoir traversé le portage vers Belle Vue, s’est dirigé sur la glace directement vers Point Prim, une distance de 13 milles (22,7 km). En arrivant, on a choisi un site pour le bâtiment, qui offre une vue magnifique de trente milles (50 km) sur le détroit de Northumberland, d’où on peut facilement repérer les différents points au loin. M. Gall a procédé à l’arpentage du terrain, et des gens des établissements avoisinants ont été chargés de couper le bois pour déblayer le terrain.

« Le groupe a dîné et a fait le trajet de retour d’une longueur de seize milles (26,7 km) dans une heure et vingt minutes, faisant ainsi la démonstration de la facilité avec laquelle on peut voyager sur la glace épaisse en hiver.

« Nous nous permettons de faire remarquer que le terrain a été donné par le très honorable comte de Selkirk par l’entremise de son agent des terres, M. William Douse, ce qui ajoutera beaucoup à la propriété de M. le comte. La Chambre d’assemblée a approuvé de l’argent pour l’érection du phare et le travail commencera incessamment. »

Une loi visant le soutien des phares, des bouées et des feux de balisage a été adoptée le 17 avril 1845.

Représentation du plan d’emplacement de la station de phare. 1990. Point Prim Lighthouse: A Guided Tour.
 
Représentation du plan d’emplacement de la station de phare.
   
       
Optique à quatre lampes. Vers 1850. Musée maritime de l’Atlantique.
Optique à quatre lampes utilisée dans les anciens phares.
   
 
© 2007, Association des musées communautaires de l’Île-du-Prince-Édouard Commentaires Générique Accueil English