Des sentinelles dans la nuit - Les phares de l'Île-du-Prince-Édouard Musée virtuel du Canada
Navigation
               

Le phare de Wood Islands

Le phare de Wood Islands a été mis en service en 1876. Il a ceci d’unique qu’il a été le dernier phare de l’Île-du-Prince-Édouard où le gardien et sa famille logeaient dans le phare. Le logement, qui a subi des modifications au fil des ans, est encore rattaché à la tour.

Wood Islands a une longue histoire de transport interprovincial. Une tournée du courrier entre Wood Islands et Pictou, en Nouvelle-Écosse, était le seul lien maritime avec le continent jusqu’en 1827. La construction de la gare maritime de Wood Islands a débuté en 1937 et ce port est devenu très important.

Le phare est exploité actuellement par un groupe dévoué du nom de The Keepers of the Light (les gardiens du phare) qui y a installé des expositions portant sur l’histoire de la collectivité, des phares, des industries de la pêche et des traversiers ainsi que sur la contrebande d’alcool.

Le phare de Wood Islands.  2006.  CMAPEI.
 
Le phare de Wood Islands.
 
 
Vue panoramique de l’intérieur du phare de Wood Islands.
 
Visite virtuelle 2006 au phare de Wood Islands.
 
Entrevue vidéo de 2006 avec Tom MacMillan.
© 2007, Association des musées communautaires de l’Île-du-Prince-Édouard Commentaires Générique Accueil English