Des sentinelles dans la nuit - Les phares de l'Île-du-Prince-Édouard Musée virtuel du Canada
Navigation
             
   
 
Vrai ou faux
   

1. Le phare de Point Prim a été le dernier phare construit à l’Île-du-Prince-Édouard.

Faux. Point Prim, construit en 1845, a été le premier phare de l’Île-du-Prince-Édouard. C’est un des quelques phares ronds en briques encore en existence au Canada.

2. Maisie Adams était la seule femme gardienne de phare à l’Île-du-Prince-Édouard.

Vrai. Le mari de Maisie, Claude Adams, est tombé malade peu de temps après son embauche comme gardien temporaire du phare de New London, le 1er décembre 1940. Maisie l’a soigné jusqu’à sa mort le 23 janvier 1943. Elle a continué à garder le phare jusqu’en 1957 et elle y a élevé sa famille.

3. Le phare de Souris a été le dernier phare à avoir un gardien.

Vrai. Le phare de Souris a été le dernier phare de l’Île à être automatisé. Francis McIntosh, le dernier gardien de phare à l’Île, a pris sa retraite du phare de Souris en 1991.

4. Le phare de Panmure Island est le phare le plus élevé de l’Île-du-Prince-Édouard.

Faux. Le phare le plus élevé de l’Île est celui de West Point. Le feu d’alignement le plus élevé est le feu d’alignement postérieur d’Annandale.

5. Les phares de North Cape et d’East Point, à l’Île-du-Prince-Édouard, et de Cape Jourimain, au Nouveau-Brunswick, étaient appelés les « phares jumeaux » parce qu’ils étaient gardés par trois frères jumeaux.

Faux. Les phares de North Cape, d’East Point et de Cape Jourimain étaient appelés « phares jumeaux » parce qu’ils avaient été construits juste avant et juste après la Confédération.

6. Le récif de North Cape est le plus long récif de l’Amérique du Nord.

Vrai. Un grand nombre de navires ont fait naufrage sur le récif de North Cape avant la construction d’un phare en 1856.

7. Le phare de Seacow Head a servi au tournage de toutes les scènes du phare de Gus Pike dans la série télévisée Sur la route d’Avonlea.

Faux. Seacow Head a servi de modèle pour le phare de Gus Pike. La grande partie du tournage, toutefois, a eu lieu dans un champ près d’Uxbridge, en Ontario, en utilisant deux maquettes de phares dont l’une a été raccourcie pour filmer des scènes prenant place au sommet du phare.

8. Il existe deux phares en béton à l’Île-du-Prince-Édouard, tous deux construits vers le milieu des années 1960.

Vrai. Les deux phares en béton sont le phare hexagonal de Shipwreck Point à Naufrage Harbour et le feu d’alignement postérieur de Brighton Beach, à Charlottetown, haut et élancé qui a la forme d’un cœur de pomme.

9. Quelques anciens feux de l’Île-du-Prince-Édouard n’étaient pas du tout des phares, mais ils étaient installés dans des maisons et d’autres bâtiments.

Vrai. Le deuxième feu à l’Île-du-Prince-Édouard consistait en une lanterne montée sur le toit d’un entrepôt en 1851 pour guider les navires dans les passages de l’avant-port de Charlottetown. Il a été remplacé par le phare de Blockhouse en 1876.

10. Il n’y a pas de phare le long du passage Sud-Ouest du détroit de Northumberland d’une longueur de 122 kilomètres (76 milles) entre les phares de Seacow Head et de West Point.

Faux. Il y a un phare à Cap-Egmont entre le phare de Seacow Head, près du pont de la Confédération, et le phare de West Point.

11. Le phare original de Covehead était unique en ce qu’il avait trois côtés.

Vrai. Le phare de Covehead est situé en-deçà des limites du parc national de l’Île-du-Prince-Édouard à l’entrée de la baie de Covehead. Le premier phare, construit en 1967, était une structure triangulaire expérimentale qui, selon un employé du parc, avait toujours l’air de travers peu importe de quel côté on la regardait. Le phare actuel a été érigé en 1975.

12. Le phare de Panmure Island était le seul phare en bois de l’Île-du-Prince-Édouard.

Faux. Le phare de Panmure Island était le premier d’un grand nombre de phares construits en bois à l’Île. C’était le deuxième phare à être construit à l’Île et il a été érigé en 1851.

13. Les feux à vapeur de mercure ont remplacé les lanternes à huile traditionnelles dans les phares de l’Île, mais ils n’étaient pas très populaires, car leur luminosité était faible.

Faux. En 1961, le phare de Souris Est est devenu un des quatre premiers phares au Canada où un feu à vapeur de mercure a été installé. Les feux brillants ont connu une telle popularité qu’ils ont été adoptés généralement partout à l’Île.

14. Bien que le phare d’Indian Head avait un logement, il ne semble pas que le gardien y ait jamais vécu.

Vrai. Le gardien du phare d’Indian Head se rendait au phare à la rame chaque soir, y passait la nuit, puis s’en retournait chez lui le matin.

15. La station radiotélégraphique Marconi de Cape Bear a été la première station terrestre à recevoir un appel de détresse du Titanic qui coulait au large de Terre-Neuve.

Vrai. Thomas Bartlett, l’opérateur radio à la station radiotélégraphique Marconi de Cape Bear, a reçu le message le 15 avril 1912. Le musée du phare de Cape Bear recrée la scène.

16. Les Insulaires aiment tellement leurs phares qu’ils ont inclus une illustration d’un phare sur la carte médicale de l’Île.

Vrai. Le phare de Blockhouse Point est illustré sur la carte médicale de l’Île-du-Prince-Édouard. Ce phare unique est situé à l’entrée de l’avant-port de Charlottetown à Rocky Point.

17. Le phare de Seacow Head et la localité de Seacow Pond dans l’Est de l’Île-du-Prince-Édouard ont été nommés d’après une vache laitière locale qui a traversé le détroit de Northumberland à la nage.

Faux. Le phare de Seacow Head et Seacow Pond ont été nommés d’après le morse, ou vache marine, qui était abondant à l’Île à la fin du 19e siècle.

18. La construction du pont de la Confédération reliant l’Île-du-Prince-Édouard et le Nouveau-Brunswick a rendu désuets un certain nombre de phares.

Vrai. Lorsque le pont de la Confédération a été ouvert à la circulation en juin 1997, le phare de Cape Jourimain, au Nouveau-Brunswick, et les deux feux d’alignement à Borden-Carleton, à l’Île-du-Prince-Édouard, ont été retirés du service.

19. Le phare de West Point est le seul phare de l’Île dont la propriété a été transférée du gouvernement fédéral à un organisme sans but lucratif.

Vrai. La propriété du phare de West Point a été transférée du gouvernement fédéral à la West Point Development Corporation (société de développement de West Point), un organisme sans but lucratif qui exploite le phare depuis 1984. La cession a eu lieu au printemps 2002.

20. Tous les phares et les feux d’alignement de l’Île-du-Prince-Édouard ont été désaffectés et sont en train d’être démantelés à cause des innovations technologiques dans le domaine de la navigation maritime.

Faux. Il reste encore quarante-quatre phares et feux d’alignement en activité à l’Île-du-Prince-Édouard. En comptant les anciens phares désaffectés, il existe plus de cinquante tours de différentes dimensions à l’Île. Malgré la nouvelle technologie en navigation maritime, le trafic maritime compte encore sur les phares pour le guider dans les eaux dangereuses.

 
 
Association des musees communataires de I'ile-du-Prince-Edouard Accueil Commentaires Generique Anglais