Bienvenue à des plantes qui guérissent
Vrai ou faux? Chercheurs de remèdes Remèdes d'antan Plantes indigènes Lieux à visiter Répertoire de plantes
Musée virtuel du Canada


Accueil
Plan du site
Générique du site
English
Avertissement


Canneberge (Vaccinium macrocarpon)


Retour à Descriptions de plantes

Canneberge
© USDA-NRCS PLANTS Database / Britton, N.L., and A. Brown. 1913. Illustrated flora of the northern states and Canada . Vol. 2: 705.
 
Canneberge
© Jim Stasz @ USDA-NRCS PLANTS Database
 

Les débuts de l'exportation

Pendant les années 1700, Samuel Hearne a écrit que les canneberges cueillies près de Churchill (Manitoba) étaient emballées pour l'exportation.  « Récoltées avec soin en automne par temps sec et mises avec autant de soin dans des tonneaux dans du sucre humide, elles se conserveront pendant des années. Elles sont expédiées tous les ans en quantités considérables en Angleterre. C'est un cadeau fort prisé là-bas. »
 

 

Aire de distribution
Native des tourbières et des marécages du Manitoba à Terre-Neuve, son aire de distribution s'étend vers le Sud jusqu'au Centre-Ouest et l'Est des États-Unis. Elle est cultivée pour la récolte dans de nombreuses autres régions.

Histoire et usages traditionnels
Les Premières Nations savaient que les canneberges pouvaient prévenir ou guérir le scorbut, maladie provoquée par une carence en vitamine C, et elles ont appris aux colons à s'en servir. Quelques Premières Nations les utilisaient aussi pour les troubles de la vessie et des reins.

Les canneberges étaient également un aliment populaire. Les Premières Nations les faisaient sécher, puis les mélangeaient avec des matières grasses et de la viande ou du poisson séchés pour en faire un
« mélange montagnard ». Au début des années 1800, les colons du Massachusetts ont commencé à les cultiver; c'est ainsi qu'elles ont été une des premières plantes médicinales indigènes d'Amérique du Nord à faire l'objet d'une culture commerciale. 

Résultats récents et nouvelles possibilités
Sur le plan médical, la canneberge est surtout utilisée pour prévenir les infections de la vessie. Elle peut aussi aider à guérir les infections déclarées.

Les chercheurs s'efforcent toujours de comprendre ce qui rend la canneberge efficace. La théorie la plus courante à l'heure actuelle veut qu'elle empêche les bactéries d'adhérer à la paroi de la vessie.

Dans les jardins canadiens
Il est possible de cultiver la canneberge dans le Sud du Canada tant qu'elle a du soleil et un sol tourbeux acide et qu'on trouve un moyen de maintenir l'humidité du sol pour ses racines peu profondes. Elle n'est pas courante dans les jardins. Les plantes sont quelquefois un peu difficiles à trouver, mais on peut les commander auprès de pépinières ou de fournisseurs qui vendent par correspondance.

Culture commerciale et récolte
Les canneberges constituent une importante culture commerciale au Canada, tant comme aliment que comme produit médicinal. Presque tous les fruits vendus sur le marché viennent de fermes. Les plus grosses régions productrices sont la vallée du bas Fraser en Colombie-Britannique, la région de Drummondville au Québec et quelques régions de la Nouvelle-Écosse; on les cultive aussi dans d'autres provinces.

Lancer une exploitation commerciale de canneberges est un projet ambitieux. Les fruits sont cultivés dans des tourbières artificielles créées spécialement à cette fin. On peut inonder les tourbières pour faciliter la cueillette des fruits et pour mieux protéger les plantes en hiver.

© 2005, Coalition of Canadian Healthcare Museums and Archives | Contactez-nous