Bienvenue à des plantes qui guérissent
Vrai ou faux? Chercheurs de remèdes Remèdes d'antan Plantes indigènes Lieux à visiter Répertoire de plantes
Musée virtuel du Canada


Accueil
Plan du site
Générique du site
English
Avertissement


Pin blanc (Pinus strobus)


Retour à Descriptions de plantes

Pin blanc
© Royal Botanical Gardens
 
Le pin blanc est également populaire comme arbre de Noël.

Polson's Syrup of White Pine and Tar
© Museum of Health
Care at Kingston

Aire de distribution
Natif d'Amérique du Nord, le pin blanc pousse dans l'Est du Canada, de Terre-Neuve au Manitoba.

Histoire et usages traditionnels
La résine et les aiguilles avaient une valeur médicinale pour les Autochtones. Ils mettaient de la résine, qui a des propriétés antiseptiques, sur les plaies en guise d'onguent et ils la faisaient bouillir pour en faire une boisson tonique. Les aiguilles, riches en vitamine C, servaient à faire une tisane qui aidait à prévenir et à traiter le scorbut.

À la fin des années 1800, à l'âge d'or des médicaments brevetés, le pin était un ingrédient populaire de nombreux mélanges. Outre ses propriétés antiseptiques, il avait un attrait pour les consommateurs : sa forte odeur pénétrait dans les sinus bloqués. Ainsi, les gens croyaient qu'il s'agissait d'un médicament puissant. 

En plus de fournir du bois, le pin blanc était également utilisé à de nombreuses fins non médicinales. Les Premières Nations utilisaient la résine pour sceller les canoës; plus tard, la résine de pin a servi à fabriquer des produits industriels tels que le brai de pin et la térébenthine.  
 
Résultats récents et nouvelles possibilités
Plusieurs produits vendus sans ordonnance pour soulager la toux et la congestion dues au rhume contiennent encore des composés chimiques extraits du pin blanc.

Le stanol, une substance chimique trouvée dans les pins, a suscité plus récemment de l'intérêt dans la communauté médicale parce qu'il peut aider à réduire les niveaux de LDL, ou « mauvais » cholestérol.
 
Dans les jardins canadiens
On trouve fréquemment des pins blancs dans les jardins situés dans toute l'aire de distribution. Il ne faut toutefois pas les planter dans un espace restreint parce que les arbres adultes peuvent atteindre la hauteur d'un bâtiment de 14 étages!

Culture commerciale et récolte
On récolte le pin blanc principalement pour en tirer de la pâte à papier et du bois d'œuvre. Les huiles utilisées à des fins médicales en sont des sous-produits.

 

© 2005, Coalition of Canadian Healthcare Museums and Archives | Contactez-nous