Bienvenue à des plantes qui guérissent
Vrai ou faux? Chercheurs de remèdes Remèdes d'antan Plantes indigènes Lieux à visiter Répertoire de plantes
Musée virtuel du Canada


Accueil
Plan du site
Générique du site
English
Avertissement


La médecine traditionnelle au Canada de nos jours:
Parlez à Mary Wu


Fondatrice et présidente, Toronto School of Traditional Chinese Medicine

La médecine traditionnelle au Canada de nos jours | Guérir par les plantes | Retour à Chercheurs de remès

Mary Wu

Qu'est-ce que la médecine traditionnelle chinoise?

Comment les plantes médicinales agissent-elles dans la MTC?

Quelles maladies peut-on traiter avec les herbes de la MTC?

Sous quelle forme absorbe-t-on les plantes?

La MTC traite-t-elle des maladies ou des disharmonies à l'intérieur du corps?

Dans quelle mesure l'usage de plantes en MTC diffère-t-il de celui d'autres médecines traditionnelles?

Dans quelle mesure la MTC est-elle intégrée à la médecine conventionnelle au Canada?

En l'absence de réglementation professionnelle, comment peut-on être certain qu'un praticien de MTC est qualifié?

Comment les médecins perçoivent-ils la MTC au Canada?

D'après ce que vous savez sur la réglementation de la MTC en Colombie-Britannique, est-ce une démarche positive?

Le recours à la MTC est-il en hausse?

 

Q. Qu'est-ce que la médecine traditionnelle chinoise?

La médecine traditionnelle chinoise (MTC) est un paradigme médical complet et distinct. Sa théorie fondamentale a des racines profondes dans la philosophie chinoise. La MTC a sa théorie fondamentale, des méthodes de diagnostic uniques et divers modes de traitement qui incluent l'acupuncture, le massage Tui Na et la pharmacopée. En fait, la pharmacopée est l'élément le plus important de la MTC.



Posez une autre question

Q. Comment les plantes médicinales agissent-elles dans la MTC?

Plantes médicinales utilisées en médecine traditionnelle chinoise.
Plantes médicinales utilisées en médecine traditionnelle chinoise.
  

Les herbes chinoises sont des plantes puissantes utilisées pour stimuler et maintenir la santé et pour prévenir et traiter les maladies. Elles sont utilisées en fonction de leur saveur (épicée, sucrée, amère, sure et salée) et de leurs propriétés naturelles (froide ou très chaude, fraîche ou chaude, montante ou descendante, flottante ou non flottante). La saveur et les propriétés naturelles des plantes sont utilisées pour redresser les déséquilibres, renforcer les faiblesses, augmenter l'énergie, libérer les toxines et régulariser le fonctionnement des organes internes.



Posez une autre question

Q. Quelles maladies peut-on traiter avec les herbes de la MTC?

La pharmacopée chinoise peut traiter des maladies aiguës comme la grippe et les rhumes, de même que des maladies chroniques comme les allergies, les troubles gynécologiques (syndrome prémenstruel, infertilité, endométriose, déséquilibres hormonaux, ménopause et ostéoporose), les maladies auto-immunes, les maladies virales chroniques et les maladies dégénératives dues au vieillissement. La recherche a montré que la pharmacopée chinoise peut renforcer et régulariser le système immunitaire, augmenter la résistance du corps aux maladies, améliorer la circulation du sang et régulariser le fonctionnement des organes internes tels que le cœur, le foie, les poumons, la rate et les reins. Elle est particulièrement efficace pour stimuler la capacité de guérison et de récupération du corps.



Posez une autre question

Q. Sous quelle forme absorbe-t-on les plantes?

La méthode la plus courante et la plus efficace consiste à préparer une décoction. Les plantes prescrites par les médecins de MTC bouillent pendant un certain temps et sont filtrées; le patient boit la décoction de deux à trois fois par jour. Elles sont également vendues sous forme de pilules, de teinture et d'extraits en poudre.



Posez une autre question

Q. La MTC traite-t-elle des maladies ou des disharmonies à l'intérieur du corps?

Elle traite les deux. La MTC est complète, compliquée et complexe. Elle procure de l'harmonie au corps et équilibre son énergie. Elle est également utilisée pour traiter des maladies.

La MTC traite des maladies diagnostiquées à l'aide de méthodes occidentales conformément à un modèle de différenciation. Selon la MTC, une maladie peut révéler plusieurs éléments qui en indiquent la cause, la nature et l'emplacement. Les médecins de MTC prescrivent des remèdes en fonction de ce qu'ils observent. Ainsi, chez les patients qui souffrent de migraines, on peut observer l'un ou l'autre des signes suivants : froid, chaleur, déficience énergétique et sanguine ou stagnation du sang et du Qi (l'énergie vitale du corps). Bien que ces éléments soient tous caractéristiques des maux de tête, les traitements seront totalement différents. Un rhume avec excès de froid doit être traité avec des plantes chaudes, tandis qu'un mal de tête avec excès de chaleur doit être traité avec des plantes froides. Il faut tonifier l'énergie et le sang chez un malade qui a une déficience. Si le mal de tête est causé par la stagnation du sang et du Qi, il faut revigorer le Qi et faire disparaître la stagnation. Le résultat d'un traitement par les plantes dépend en grande partie de la précision du diagnostic et de la différenciation correcte des éléments.

La MTC prévient aussi les maladies et stimule la santé en maintenant l'équilibre du corps avant l'apparition de déséquilibres pathologiques.



Posez une autre question


Q. Dans quelle mesure l'usage de plantes en MTC diffère-t-il de celui d'autres médecines traditionnelles?

Les différences principales viennent du fait que l'usage des plantes en MTC repose sur la théorie médicale traditionnelle chinoise. Comme je l'ai déjà dit, cette théorie vise à équilibrer le corps pour répondre à ses besoins et augmenter son pouvoir d'autoguérison. Les plantes stimulent la santé en renforçant l'énergie vitale du corps, essentielle à la santé et à la capacité de résister à la maladie. Cette énergie s'appelle Qi [tchi] en MTC. Les plantes peuvent aussi éliminer les produits toxiques et purger le corps. Afin de rétablir l'équilibre, nous utilisons donc des plantes pour stimuler l'énergie vitale du corps, promouvoir la santé et prévenir les maladies tout en éliminant les toxines, les déchets et les agents pathogènes.

En MTC, on parle du Yin et du Yang, que l'on peut simplement décrire comme étant l'eau et le feu. Représentez-vous le Yin comme l'eau, fraîche, nourrissante et hydratante, et le Yang comme le feu, chaud, lumineux et excitant. Le Yin représente la substance du corps et le Yang, ses activités fonctionnelles. Le Yin et le Yang sont opposés, mais ils dépendent aussi l'un de l'autre pour que le corps soit équilibré. Si l'équilibre est rompu, nous tombons malades. Il est possible que la maladie ne se manifeste pas immédiatement, auquel cas, la médecine chinoise peut rétablir l'équilibre afin de prévenir tout autre déséquilibre — autrement dit, elle peut prévenir la maladie. Quand la maladie est déclarée, le déséquilibre est plus évident et plus grave, et la médecine chinoise peut la traiter, là encore, en rétablissant l'équilibre.

Remèdes utilisés en MTC.
Remèdes utilisés en MTC.
 

Par exemple, nous avons parfois une sensation de chaleur dans tout le corps. Nous avons une forte fièvre, mal à la gorge, des sensations de brûlure. Le pouls est rapide et la langue est rouge. Tous ces symptômes révèlent un excès de Yang : il y a trop de feu dans le corps. Dans ce cas, il faut utiliser des plantes froides pour purger le feu du corps et rétablir l'équilibre. Dans le cas contraire, un malade peut avoir froid, se sentir fatigué et avoir la diarrhée. Le pouls est faible et la langue est pâle. Nous disons alors qu'il a trop de Yin dans le corps, qui est trop froid. Nous utilisons alors des plantes chaudes pour équilibrer le corps.

Il arrive que le corps ait peu d'énergie. Nous utilisons alors des herbes qui peuvent tonifier l'énergie telles que le ginseng (Panax), un tonique pour le Qi très connu. L'énergie est parfois bloquée. Dans ces cas-là, nous nous sentons déprimés, nous avons des douleurs et nous sommes oppressés dans la poitrine. Le pouls peut être irrégulier. Il y a des plantes qui pourraient améliorer le flux d'énergie.
 
Nous utilisons donc les propriétés naturelles des plantes pour équilibrer l'énergie du corps afin de stimuler la santé, de prévenir les maladies et de les traiter. 

Les plantes sont rarement utilisées individuellement en médecine chinoise. Elles sont toujours combinées, et cette combinaison — l'ordonnance — est un art subtil. Un médecin en MTC doit étudier et exercer pendant des années afin de pouvoir prescrire des plantes avec précision, sûreté et efficacité. Le diagnostic doit être juste parce que les plantes chinoises peuvent devenir nocives si le diagnostic est incorrect. Si le feu brûle dans le corps d'un patient et si on lui prescrit des plantes chaudes, que va-t-il se passer? Il brûlera, il sera en feu. Et s'il est froid et se voit prescrire des plantes froides, il gèlera.

Depuis des millénaires, 25 % de la population mondiale font confiance à la médecine chinoise par les plantes. Elle est efficace et sûre parce qu'elle est naturelle et agit avec le corps. Elle est beaucoup moins agressive pour l'organisme que les médicaments occidentaux.



Posez une autre question

Q. Dans quelle mesure la MTC est-elle intégrée à la médecine conventionnelle au Canada?

Beaucoup de gens ont recours à la MTC et l'intègrent à la médecine conventionnelle au Canada, mais il y a très peu d'intégration systémique dans le système médical canadien. Des patients hospitalisés ou leurs familles m'ont demandé, par exemple, de les traiter, mais il n'y a pas de médecin de MTC à l'hôpital et il n'y a ni procédure, ni politique en vigueur pour nous. En matière de législation, la Direction des produits de santé naturels de Santé Canada est responsable de la réglementation des produits de MTC afin d'en garantir l'innocuité, la qualité et l'efficacité. La Colombie-Britannique est la seule province à reconnaître les docteurs et les herboristes en MTC devant la loi.

En Chine, la MTC et la médecine occidentale cohabitent depuis plus de cinquante ans. Les patients ont le choix entre la MTC, la médecine occidentale, ou les deux. Il y a deux sortes d'hôpitaux : les hôpitaux généraux où les médecins n'exercent que la médecine occidentale et les hôpitaux de MTC où les médecins exercent la MTC et la médecine occidentale.

Intégrer la MTC à la médecine occidentale renforce les bienfaits de cette dernière. Cela permet aussi de réduire les dépenses en matière de santé puisque la MTC améliore la santé des gens de manière générale et constitue une alternative pour les personnes intéressées.



Posez une autre question

Q. En l'absence de réglementation professionnelle, comment peut-on être certain qu'un praticien de MTC est qualifié?

Les remèdes de MTC sont prescrits en fonction du diagnostic et de la découverte exacte d'éléments. L'usage efficace et sûr des herbes de MTC repose donc sur la compétence du praticien. Comme il n'y a ni réglementation de la profession, ni normalisation de l'exercice en dehors de la C.-B., il incombe au patient de vérifier les qualifications de son praticien.

Il existe deux organismes bien établis et reconnus officiellement en Amérique du Nord où les praticiens de la MTC doivent satisfaire à des exigences très élevées en matière de formation et passer des examens stricts pour obtenir la certification d'herboriste de MTC, de praticien de MTC ou de médecine orientale ou de médecin en MTC. On peut trouver le nom de praticiens qualifiés sur le site Web de ces deux organismes :  

  • National Certification Commission for Acupuncture and Oriental Medicine (NCCAOM, USA) : www.nccaom.org  [Anglais uniquement]

Note de la rédaction : peu de temps après cette entrevue, le gouvernement de l'Ontario a annoncé en juillet 2005 son intention de réglementer la médecine traditionnelle chinoise. 

 


Posez une autre question


Q. Comment les médecins perçoivent-ils la MTC au Canada?


Certains médecins croient en la MTC parce qu'ils en ont observé les effets sur  leurs patients. Quelques-uns l'exercent aussi. Certains médecins gardent l'esprit ouvert, mais avec des réserves, d'autres sont sceptiques.

De plus en plus de gens font l'expérience des bienfaits de la MTC. De plus en plus de médecins occidentaux accepteront la MTC au fur et à mesure que la profession s'établira et que la formation et les services s'amélioreront. Ils pourraient aussi envisager la MTC comme une seconde carrière ou offrir un plus vaste éventail de services incluant la MTC après avoir suivi une formation adéquate.




Posez une autre question


Q. D'après ce que vous savez sur la réglementation de la MTC en Colombie-Britannique, est-ce une démarche positive?


La réglementation de la médecine traditionnelle chinoise en Colombie-Britannique a été sans aucun doute une démarche positive. Elle profite aux Canadiens. Quand la MTC sera officiellement reconnue comme profession de soins de santé, le public sera plus confiant. La réglementation de la profession signifie l'établissement de normes et le contrôle de la qualité des praticiens et des services qu'ils offrent. Le public sera mieux protégé.

La réglementation est également la première étape essentielle de la future intégration de la MTC au système de santé canadien.



Posez une autre question


Q. Le recours à la MTC est-il en hausse?


Les gens se tournent de plus en plus vers les médecines douces pour veiller à leur santé et combattre la maladie. Et la MTC est une option populaire dans le monde entier, parce qu'elle est efficace. Les Chinois ne sont pas les seuls à utiliser la MTC. En fait, le nombre de femmes et de personnes ayant fait des études supérieures qui choisissent la MTC pour se soigner ou comme carrière est particulièrement remarquable.

Parler de la MTC me fait penser à quelque chose que Bill Gates, le fondateur de Microsoft, a dit une fois au sujet des ordinateurs personnels :

Comment vivait-on sans lui
On a des choix
Ça marche
Plus on s'en sert, plus on en veut
Parce qu'il rend la vie meilleure.



Posez une autre question

© 2005, Coalition of Canadian Healthcare Museums and Archives | Contactez-nous