Bienvenue à des plantes qui guérissent
Vrai ou faux? Chercheurs de remèdes Remèdes d'antan Plantes indigènes Lieux à visiter Répertoire de plantes
Musée virtuel du Canada


Accueil
Plan du site
Générique du site
English
Avertissement


Guérir par les plantes : une tradition millénaire


La médecine traditionnelle au Canada de nos jours | Guérir par les plantes | Retour à Chercheurs de remèdes

Le pavot asiatique, une source de remèdes depuis l'antiquité.
Le pavot asiatique, une source de remèdes depuis l'antiquité.
© Les Jardins botaniques royaux

Partout dans le monde, des peuples ont découvert, dans leur région, que certaines plantes possédaient des propriétés thérapeutiques. Ces plantes étaient très précieuses; les gens se les échangeaient et parfois les donnaient aux habitants d'autres régions.

La cueillette de plantes médicinales comportait souvent des aspects spirituels ou rituels importants. Ainsi, pour libérer le pouvoir curatif de la plante, celle-ci devait être cueillie avec respect ou d'une façon particulière.

Les personnes qui reconnaissaient les plantes médicinales et les cueillaient étaient souvent celles qui allaient en quête de nourriture. Dans de nombreuses cultures, c'était — et c'est toujours — « le travail des femmes ».

Bon nombre de plantes médicinales traditionnelles découvertes dans une région sont maintenant utilisées dans le monde entier. Quelques-unes sont dorénavant courantes dans la médecine moderne. D'autres plantes ne sont plus utilisées : elles ont été remplacées par d'autres remèdes ou abandonnées parce qu'on les a jugées inefficaces, ou même dangereuses.

Comment nos ancêtres décidaient-ils qu'une plante avait des propriétés médicinales?
- En observant attentivement la nature
- En plaçant les plantes dans un cadre théorique

© 2005, Coalition of Canadian Healthcare Museums and Archives | Contactez-nous