title: Anesthésie Pour voir davantage du Musée virtuel du Canada

Ce n'est pas facile de travailler sur quelque chose qui bouge sans arrêt et qui est plein de sang. Avant les années 1960, les chirurgiens avaient beaucoup de difficulté à réparer les anomalies du coeur car celui-ci n'arrêtait pas de bouger. On a donc inventé le coeur-poumon artificiel. Le sang du patient est pompé vers la machine, qui l'oxygène et le repompe dans le corps, effectuant ainsi essentiellement le travail du coeur et des poumons. De plus, une injection peut faire en sorte que le coeur arrête de pomper. Celui-ci est donc vide et immobile, ce qui permet au chirurgien de bien voir à l'intérieur et de faire les réparations nécessaires.

Image gracieuseté du University Health Network (Toronto)
Précédent Suivant
© MSTC & UHN 2002. Tous droits reservés.