title: Anesthésie Pour voir davantage du Musée virtuel du Canada

Souvent, un patient sous anesthésie continue de respirer par lui-même. Mais il arrive parfois que l'anesthésique réduise la capacité du patient à bouger les muscles du thorax. Ou encore, dans une chirurgie thoracique, les poumons sont exposés à l'air ambiant et s'affaissent — ce qui rend la respiration pratiquement impossible. Pour résoudre ces problèmes, les respirateurs pompent de l'oxygène et de l'anesthésique dans les poumons à intervalles réguliers, comme dans la respiration naturelle.

Lorsqu'ils utilisent un respirateur, les médecins n'appliquent pas de masque pour amener les gaz vers la bouche et le nez du patient. Ils lui mettent plutôt un tube dans la gorge, de sorte que les gaz arrivent directement à l'entrée des poumons.

Photo gracieuseté des Archives nationales du Canada (collection Montreal Star, PA141563)
Précédent Suivant
© MSTC & UHN 2002. Tous droits reservés.