title: Anesthésie Pour voir davantage du Musée virtuel du Canada

À la fin des années 1940, Harold Johns (1915–1985), physicien de l'Université de la Saskatchewan, mit au point la « bombe » au cobalt pour le traitement du cancer. Son appareil n'était pas vraiment une bombe, mais il utilisait du cobalt radioactif produit dans le nouveau réacteur nucléaire expérimental du Canada. Le cobalt était placé dans une enceinte qui permettait à la radioactivité de s'échapper par une petite ouverture dirigée vers la région cancéreuse du patient. Johns a également étudié et défini les temps d'exposition appropriés selon la profondeur du cancer et la densité du tissu. Ce genre d'appareil a été utilisé pour la première fois en 1951 à London (Ontario). Les bombes au cobalt sont toujours employées partout dans le monde (sous le nom commercial de Theratron) et sauvent chaque année des dizaines de milliers de patients.

Musée des sciences et de la technologie du Canada 660043
Précédent Suivant
© MSTC & UHN 2002. Tous droits reservés.