Accueil Pour voir davantage du Musée virtuel du Canada
English version
Accueil français
Salles
Bâtiments
Salles communes
Poste de garde
Chirurgie
Anesthésie
Désinfection : vous êtes ici
Centre de traitement
Imagerie médicale
Pédiatrie
Santé publique
Laboratoires
Recherche médicale
Morgue
Personnes
Ressources didactiques
Réactions

Désinfection - Soins hospitaliers au Canada

Avant que Louis Pasteur (en France) et Robert Koch (en Allemagne) n'énoncent leur théorie des germes, les gens croyaient que les infections étaient dues à différentes sortes de « mauvais air ». Selon les nouvelles théories (présentées vers 1870), elles étaient provoquées par de minuscules organismes vivants (appelés « germes »). Bien des gens avaient du mal à croire cela (« De minuscules envahisseurs invisibles dans mon corps ? — Eh oui ! — Alors ma grand-mère est la reine d'Angleterre. ») Même quand cette théorie fut acceptée, on ne voyait pas bien le lien avec les méthodes employées en chirurgie. Sur une période de 30 ans, les chirurgiens se rendirent compte petit à petit que la première étape pour réduire l'inflammation, le pus, la gangrène et la mort consistait à s'assurer que la région opérée soit propre et libre de tout germe.

[ accueil ]
[ salles | personnes | ressources didactiques | réactions ]

© MSTC & UHN 2002. Tous droits reservés.
Musée des sciences et de la technologie du CanadaUniversity Health Network Artifact Collection