Une journée
Concepts
Voyage dans le Temps
Travaux
Ressources
Concepts
div>






Salve Regina
Salve Regina, Mater misericordiae,
Vita dulcedo et spes nostra salve.
Ad te clamamus exsules filii Hevae.
Ad te suspiramus gementes et flentes,
in hac lacrimarum valle.
Eja ergo advocata nostra,
illos tuos misericordes oculos ad nos converte.
Et Jesum benedictum fructum ventris tui
nobis post hoc exsilium ostende.
O clemens, o pia, o dulcis Virgo Maria.

Francais
Nous vous saluons, Reine, Mère de miséricorde,
par qui nous vient la vie, la douceur et l'espoir.
Enfants d'Ève, chassés du paradis, nous jetons vers vous un cri d'appel.
Vers vous nous soupirons, gémissant et pleurant dans cette vallée de larmes.
Oh ! Vierge notre avocate, tournez vers nous vos regards maternels.
Et, après cette vie, au terme du voyage, montrez-nous votre fils, Jésus.
Vous, si bonne, si tendre, si douce Vierge Marie.

L'histoire du Chant




Le style de musique connu sous le nom de chant grégorien a été nommé d’après le pape Grégoire le Grand (590-604) qui institua une école de chantres, la "schola cantorum". Grégoire fit la promotion de ce type de musique, tout comme les gouvernements contemporains appuient financièrement les arts, la musique, l’éducation, etc.

La réforme cistercienne (vers 1147) entreprise par Bernard de Clairvaux et d’autres moines coïncide avec l’ensemble de la réforme qui s’opère alors dans l’ordre. Les chants furent alors simplifiés pour le chanteur moyen. Dans un esprit d’austérité et de dépouillement monastiques, on condamne les libertés dans l’expression musicale et le chant suit alors de plus près les règles de composition traditionnelles.

La restauration, l’étude et l’interprétation de vieux manuscrits commença vers 1833 à l’abbaye de Saint-Pierre de Solesmes, en France.

En 1973, l’enregistrement du disque Canto Gregoriano par les moines de Santo Domingo de Silos, en Espagne, donne un regain de popularité au chant grégorien. Cet album, qui se vendit à des milliers d’exemplaires, figura même aux palmarès du répertoire populaire. De nombreuses autres abbayes firent de même.

©  2005 Centre des arts de Saint-Norbert. Tous droits réservés.