Une journée
Concepts
Voyage dans le Temps
Travaux
Ressources
Concepts
div>
Parler

Signe: PARLER
Pointer l’index en face de la bouche et retirer.

Silence

 


Selon de nombreuses traditions spirituelles, la personne qui fait silence « entend » Dieu. Le trappiste s’engage à garder le silence et promet ainsi de vivre en communion paisible et silencieuse avec les autres. Les premières communautés monastiques se servaient d’un langage gestuel simple pour la communication reliée au travail. Aujourd’hui, les conversations entre les moines se limitent aux communications nécessaires à la vie communautaire et aux échanges essentiels sur des questions de foi ou de vie personnelle.


Notes :

1."En Dieu seul le repos pour mon âme, de lui mon salut; lui seul mon rocher, mon salut, ma citadelle, je ne bronche pas". Psaume 62 (Bible de Jérusalem)

2."Le silence est le mystère du monde à venir. La parole est l’instrument du monde actuel… Plus que toute autre chose, aime le silence : il te procurera un fruit que la parole ne peut décrire. Au début, nous devons nous efforcer de demeurer en silence, mais de ce silence même naît quelque chose qui nous attire dans un silence plus profond encore. Que Dieu te donne la connaissance de ce qui naît du silence. Si tu persévères dans cette voie, une lumière indicible se lèvera en toi". Isaac de Ninive.

3."La fonction première du silence monastique est donc de préserver cette memoria Dei, laquelle est bien d'avantage qu’un simple rappel. C’est avoir totalement conscience de la présence de Dieu, ce qui est impossible autrement que dans le silence, le recueillement, la solitude et un certain retrait du monde". Thomas Merton, Monastic Life.

©  2005 Centre des arts de Saint-Norbert. Tous droits réservés.