M u s e u m  C r e a t e d  L e s s o n

L’entomologie médico-légale

SFUAE Add to My Content  Add this lesson to My Content  
SFU Museum of Archaeology & Ethnology, Burnaby, British Columbia

Investigating Forensics
The real science behind forensic investigation is explained by scientists and police in a tour through the specialist laboratories at the Centre for Forensic Research at Simon Fraser University.
View the collection

Learning Object Collection: Investigating Forensics
L’entomologie médico-légale
Peu de temps après la mort, le corps commence à se décomposer. Ce processus implique la décomposition chimique et physique des tissus par des micro-organismes comme les champignons et les bactéries, suivie par l'action d'une série d'insectes (arthropodes). Les corps se décomposent lentement ou rapidement selon les conditions climatiques, s’ils ont été enterrés ou exposés aux éléments, s'il y a présence d'insectes ou s’ils ont une substance dans leur corps qui empêche leur décomposition rapide tels que la taille et le poids, les vêtements.

Le cadavre passe par des changements constants permettant aux enquêteurs d'estimer depuis combien de temps cette personne est morte. En général, il y a 5 étapes de décomposition :


Cadavre frais, putréfaction, fermentation, dessèchement et état de squelette. Chaque étape attire différents types d'organismes qui se nourrissent du corps et recyclent la matière. Ces étapes peuvent prendre des jours ou des années (même des milliers d'années!)
Insect Informants
Adult blow flies (Calliphoridae)
Adult blow flies (Calliphoridae) raised from larvae collected from a body at a crime scene. These flies are identified under a dissecting microscope in the laboratory in order that they can be used to estimate elapsed time since death.

The Critical Thinking Consortium, Simon Fraser University




© 2011, SFU Museum of Archaeology & Ethnology. All Rights Reserved.
View the complete media file

Learning Object Collection: Investigating Forensics
Learning Object: Insect Informants
L'utilisation des insectes dans les enquêtes pour homicide
Recueillant et étudiant les insectes qui se nourrissent sur un cadavre, les entomologistes médico-légaux peuvent estimer le temps écoulé depuis le décès. Les différentes espèces de mouches découvrent rapidement les corps. Elles fournissent l'estimation la plus précise du temps écoulé depuis la mort. D’autres espèces, coléoptères et arthropodes, peuvent aussi être trouvées sur une scène de décès. Ils apparaîssent généralement après la décomposition. Puisque le cadavre s’assèche, il devient moins approprié pour les mouches qui aiment un environnement semi-liquide. Les mouches à fromage, les mouches de cercueil sont abondantes. Finalement, le cadavre devient trop sec pour que les crochets buccaux d'asticots fonctionnent efficacement. Les différentes espèces de coléoptères dévorent la chair sèche, la peau et les ligaments. Finalement, les larves de mites et les acariens consomment les cheveux, ne laissant que les os.
Blow fly (Calliphoridae)
Blow fly (Calliphoridae)
Blow fly (Calliphoridae) larvae in vials of alcohol for permanent preservation. Larvae are first heat killed in hot water for 5 minutes to destroy the internal enzymes then placed in alcohol. They can be kept in this manner forever. Insects collected from a crime scene are kept forever for eventual use in court.

The Critical Thinking Consortium, Simon Fraser University




© 2011, SFU Museum of Archaeology & Ethnology. All Rights Reserved.
View the complete media file

Learning Object Collection: Investigating Forensics
Learning Object: Insect Informants
Estimation du temps écoulé à partir du décès
Il y a deux méthodes pour estimer le temps depuis le décès: 1) l’utilisation des vagues successives d’insectes et 2) l’âge et le développement d’un asticot. La succession des insectes est utilisée si la mort de l’individu remonte à un mois ou plus. Le développement des asticots est utilisé lorsque la mort a eu lieu moins d’un mois avant la découverte du corps.

1-La succession d’insectes utilise le fait qu’un corps (humain ou autre) soutient un écosystème se modifiant rapidement lorsqu’il se décompose. Puisqu’ils se décomposent, les restes passent des modifications physiques, biologiques et chimiques et ces différentes étapes attirent différentes espèces d’insectes.

2-L'âge et le développement des asticots sont utilisés dans les quelques premières semaines après le décès et peuvent être précis à quelques jours ou moins. Les asticots sont des mouches immatures et les calliphoridae (des mouches vertes et bleues) sont les insectes les plus communs utilisés.
Collecte, conservation et emballage des spécimens
Les enquêteurs collectent et enregistrent les preuves et le matériel trouvés sur une scène de crime. À l’extérieur, ils observent le temps, le paysage, les plantes et le type de sol. La température est importante et un dispositif d'enregistrement portable est laissé pour enregistrer les changements à long terme. À l’intérieur, ils cherchent des points d'accès où les insectes pourraient y entrer. Ils prélèvent des échantillons de différentes régions du corps. Des asticots sont collectés, placés dans l'eau bouillante et conservés dans l'alcool pour arrêter le développement. D’autres sont recueillis vivants et conservés jusqu'à l'âge adulte. Les œufs sont collectés seulement s’il n'y a pas de stades ultérieurs associés avec le corps. Les enveloppes nymphales vides sont aussi collectées. Les mouches adultes sont utiles seulement lorsque leurs ailes sont froissées. Comme récemment apparues, elles peuvent être associées au cadavre.
Live blow fly larvae
Live blow fly larvae
Live blow fly larvae are raised in glass jars with sawdust to mimic the soil and beef liver on a paper towel to mimic the carrion. These are then placed in an incubator in order to control for temperature, lighting and humidity.

The Critical Thinking Consortium, Simon Fraser University




© 2011, SFU Museum of Archaeology & Ethnology. All Rights Reserved.
View the complete media file

Learning Object Collection: Investigating Forensics
Learning Object: Insect Informants
L'utilisation des insectes dans les enquêtes pour homicide
Recueillant et étudiant les insectes qui se nourrissent sur un cadavre, les entomologistes médico-légaux peuvent estimer le temps écoulé depuis le décès. Les différentes espèces de mouches découvrent rapidement les corps. Elles fournissent l'estimation la plus précise du temps écoulé depuis la mort. D’autres espèces, coléoptères et arthropodes, peuvent aussi être trouvées sur une scène de décès. Ils apparaîssent généralement après la décomposition. Puisque le cadavre s’assèche, il devient moins approprié pour les mouches qui aiment un environnement semi-liquide. Les mouches à fromage, les mouches de cercueil sont abondantes. Finalement, le cadavre devient trop sec pour que les crochets buccaux d'asticots fonctionnent efficacement. Les différentes espèces de coléoptères dévorent la chair sèche, la peau et les ligaments. Finalement, les larves de mites et les acariens consomment les cheveux, ne laissant que les os.
Transferring blow fly larva
Transferring blow fly larva
Placing blow fly larva into an exhibit vial of alcohol, after first heat killing with hot water to enhance preservation.

The Critical Thinking Consortium, Simon Fraser University




© 2011, SFU Museum of Archaeology & Ethnology. All Rights Reserved.
View the complete media file

Learning Object Collection: Investigating Forensics
Learning Object: Insect Informants
D’autres types d'information sont importants
D’autres types d'information. Au niveau du terrain, ceci inclut:
1. l’habitat (bois, plage, une maison)
2. le site (ombragé ou exposé à la lumière du soleil)
3. la végétation (arbres, gazon, buisson, arbustes)
4. le type de sol (rocailleux, sablonneux, boueux)
5. les conditions climatiques lors de la collecte
6. la température et l’humidité
7. l’élévation et les coordonnées géographiques des lieux
8. des détails inusités

Pour les cadavres, il peut être utile de connaitre:
1. la présence, les mesures et le type de vêtement sur le corps
2. si le corps a été couvert ou enterré
3. si la cause de la mort est évidente
4. s’il y a des blessures sur le corps ou des fluides corporels sur les lieux
5. si des drogues ont été impliquées
6. la position du corps
7. dans quelle direction il fait face
8. l’état de décomposition
9. si d’autres charognes ont été trouvées sur les lieux
10. si le corps a été déplacé ou perturbé
Forensic archaeology - a clandestine grave
Archaeologists removing surface vegetation from a suspicious area
Removing recent plant growth can reveal the limits of a clandestine grave, allowing archaeologists to excavate very precisely.

The Critical Thinking Consortium, Simon Fraser University




© 2011, SFU Museum of Archaeology & Ethnology. All Rights Reserved.
View the complete media file

Learning Object Collection: Investigating Forensics
L’Analyse
Au laboratoire, les entomologistes mesurent et examinent les spécimens immatures, les plaçant dans un bocal avec de la sciure et de la nourriture. Les insectes sont vérifiés fréquemment et lorsqu’ils entrent en phase de pupaison, ils sont retirés. La date de pupaison et d’émergence est notée pour chaque spécimen. Lorsque les adultes émergent, ils sont tués et entreposés. Ce processus est important puisque les mouches adultes sont beaucoup plus faciles à identifier à l’espèce que les larves. De plus, les moments de la pupaison et de l’émergence sont utilisés pour calculer l’âge au moment de la collecte.
Autres utilités de l’entomologie médico-légale
L'entomologie médico-légale est utilisée pour déterminer l’intervalle de temps depuis la mort. Cependant, les insectes peuvent fournir d'autres informations sur un crime ou sur la vie d'une personne. La drogue peut modifier le cycle de vie d'un insecte. La cocaïne fait en sorte que les asticots se nourrissant des tissus affectés se développent plus rapidement qu’en temps normal.

Les mouches pondent leurs premiers oeufs dans des endroits humides comme les yeux et la bouche. Si des œufs ou des asticots se trouvent sur la peau normalement sèche, ceci suggère que la peau a certaines lésions. C'est peut-être parce que l'individu s’est blessé lors d'une chute ou parce qu'il a tenté de se protéger face à une arme.

Les insectes peuvent pointer vers des événements survenus après la mort. Si une espèce qui vit à la campagne se retrouve sur une scène de crime en ville, cela suggère que le corps a été déplacé à un moment donné après la mort.
A pinned fly
A pinned fly
A pinned fly raised from a larva or maggot from a homicide victim.

The Critical Thinking Consortium, Simon Fraser University




© 2011, SFU Museum of Archaeology & Ethnology. All Rights Reserved.
View the complete media file

Learning Object Collection: Investigating Forensics
Learning Object: Insect Informants
Limitations de l’entomologie médico-légale
Quoique l’entomologie médico-légale soit un outil puissant pour les enquêteurs, cette science n’est pas infaillible. Par exemple, l’estimation du moment de la mort dépend d’informations précises concernant la température, mais les tendances météorologiques locales peuvent être variables et les données peuvent provenir de stations assez distantes du lieu du crime. De plus, l’entomologie médico-légale dépend de l’abondance des insectes. En hiver, il y a moins d’insectes et l’utilisation de l’entomologie est limitée. Puisque cela prend du temps pour élever des insectes, l’entomologie médico-légale ne peut donner des résultats immédiats. De plus, les traitements (comme la congélation, l’enterrement ou l’enveloppement) qui excluent les insectes, peuvent affecter les estimations. Finalement, puisque les produits chimiques peuvent ralentir ou accélérer la croissance, la preuve d’insectes peut être affectée par la présence de drogues dans le système d’un cadavre.
L’écriture du rapport
Un rapport est la description formelle d'un événement. Celui-ci explique comment un enquêteur l’a réalisé, ce qu'il pense de la preuve montrée. C’est d'une importance cruciale car il doit pouvoir expliquer les résultats à un juge et éventuellement à un jury qui ne pourrait pas assister à une scène de crime ni observer une enquête de première main. Il n'y a pas de normes pour la rédaction de rapports médico-légaux au Canada, mais la plupart des scientifiques médico-légaux utilisent un format scientifique comprenant les éléments suivants:

- Le résumé du rapport
- Le contexte (comment l'auteur s'est impliqué)
- Les qualifications de l'auteur (ce qui fait de l'auteur une autorité sur le sujet)
- Les matériaux, méthodes, etc. (quel travail a été réalisé, pourquoi et les problèmes rencontrés)
- Les résultats (ce que les preuves ont trouvé)
- L’interprétation des résultats (ce que la preuve signifie dans le domaine d'expertise)
- Les conclusions

Learning Objectives

L'entomologie médico-légale est l'étude des insectes pour des buts médico-légaux. Il y a plusieurs façons dont les insectes peuvent être utilisés pour aider à résoudre un crime, mais le but principal de l'entomologie médico-légale est l'estimation du temps depuis le décès.

Dans cette collection d'objets d'apprentissage, vous trouverez de l’information sur l'entomologie médico-légale, comment est-elle pratiquée au Centre de l’université Simon Fraser pour la recherche médico-légale, le lien entre une preuve entomologique et des tombes clandestines, comment la preuve d'insectes est utilisée pour estimer le temps écoulé depuis le décès et les limitations d'entomologie médico-légale. Une série de leçons étendues avec des graphiques et des matériaux supplémentaires créés par le Critical Thinking Consortium est disponible sur le site web À la rencontre des sciences médico-légales (www.sfu.museum/forensics).

Après avoir utilisé cette objet, les élèves seront capables de:

- Décrire l'utilisation de preuve d'insectes dans des enquêtes de décès
- Décrire le cycle de vie des mouches vertes et bleues (calliphoridae) et rapporter ce cycle au processus d'établissement du temps écoulé depuis le décès
- Expliquer comment la preuve d'insectes est recueillie sur une tombe clandestine et préservée pour l'utilisation dans le laboratoire
- Démontrer une compréhension de l'utilisation d'une collection de référence scientifique
- Évaluer les limites de l'entomologie médico-légale dans des cas spécifiques