M u s e u m  C r e a t e d  L e s s o n

La rue Granville et le Great White Way : néons et identité civique

MusVan Add to My Content  Add this lesson to My Content  
Museum of Vancouver, Vancouver, British Columbia

Audio 1 - Bill Pechet
Here is Bill Pechet on the motivations behind the Great White Way light installation design.
Museum of Vancouver
© 2012, Museum of Vancouver. All Rights Reserved.
Play the Audio File

Audio 2 - Kevin Dale McKeown
Kevin Dale McKeown recalls a recent visit with his parents to see the Great White Way for the first time. But not everyone has the same immediate affection for the new light installation. Civic historian John Atkin has mixed feelings about it.
Museum of Vancouver
© 2012, Museum of Vancouver. All Rights Reserved.
Play the Audio File

Theatre Row
Theatre Row
Granville's Theatre Row.

Museum of Vancouver




© 2012, Museum of Vancouver. All Rights Reserved.
View the complete media file

Theatre Row 1951
Granville's Theatre Row in 1951
Granville's Theatre Row in 1951. At the height of neon's popularity in the 1950s, lights from the Vogue, Orpheum, Capitol, Paradise, and Plaza theatres reflected off Granville's rainy pavement. Artray Studio photo, Vancouver Public Library 81525A

Museum of Vancouver




© 2012, Museum of Vancouver. All Rights Reserved.
View the complete media file

Theatre Row 1960
Granville Street in 1960
Granville Street in 1960. Beginning in the late 50s, anti-neon activists argued that Vancouver's "neon jungle" distracted from the city's natural beauty. But Dal Richards remembers it differently: "We might have been a neon jungle, but [it] was a very artistic jungle, I would say." Ken Oakes photo, Vancouver Sun

Museum of Vancouver




© 2012, Museum of Vancouver. All Rights Reserved.
View the complete media file

Vancouver Block
Vancouver Block
Vancouver Block neon.

Museum of Vancouver




© 2012, Museum of Vancouver. All Rights Reserved.
View the complete media file

Vancouver Block 1912
Vancouver Block 1912
Construction on the Vancouver Block was almost complete by August 21, 1912. When Vancouver's centre moved away from Hastings, the Vancouver Block helped Granville emerge as the business hub of the city. W.J. Cairns photo, City of Vancouver Archives Bu P502.1

Museum of Vancouver




© 2012, Museum of Vancouver. All Rights Reserved.
View the complete media file

Néons et identité : Activité 1 (Démarrer la discussion)
- Pourquoi est-ce qu’au départ, les gens aimaient les enseignes lumineuses et leurs structures, comme le Vancouver Block ? Qu’est-ce qu’elles signifiaient pour la ville?
- Pourquoi est-ce que les entreprises voulaient une enseigne lumineuse comme représentation?
- Après l’afflux des enseignes lumineuses à Vancouver, pourquoi est-ce que certaines personnes se mirent à dire qu’il fallait en limiter le nombre ? De quoi avaient peur ces gens ?
- En quoi les néons sont-ils liés à la dégradation urbaine et à l’apparition des banlieues tentaculaires ?
- Qu’arriva-t-il avec la limitation des néons en 1974 ?
- Pourquoi est-ce que les architectes essayent-ils de revitaliser la rue Granville ? Qu’espèrent-ils accomplirent à travers le Great White Way? Pensez-vous qu’ils y sont parvenus ? Quels sont les signes de cette réussite ?
Néons et identité : Activité 2 (Exercice d’écriture)
En prenant le point de vue d’un des personnages du script (une personne à faible revenu, un jeune, un homme d’affaire) ou d’un personnage que vous inventez, décrivez vos impressions du quartier des néons. Utilisez la photo “GWW-(1-of-1)” comme point de départ. Que voyez-vous ? Qui voit-on ? Que ressentez-vous ? Que se passe-t-il dans la rue? Qu’en pensez-vous?

Learning Objectives

Objectifs d’apprentissage:

- Familiariser les élèves avec l’action collective urbaine
- Etablir des liens entre architecture et identité civique
- Faire preuve des connaissances concernant un éventail de facteurs déterminants pour l’identité civique canadienne et qui incluent la culture, la communauté, l’environnement et la géographie
- Analyser et évaluer l’information issue d’une source secondaire, un article de journal par exemple
- Démontrer de bonnes compétences de recherches, notamment par l’accès à des informations visuelles et auditives et de sources primaires et leur évaluation afin de se former une opinion critique
- Ecrire un texte imaginaire qui représente de façon réfléchie la ville selon différents points de vue en fonction de la position sociale