M u s e u m  C r e a t e d  L e s s o n

Cours 3 : Les nations signataires de 1701, d'hier à aujourd'hui

PCmahM Add to My Content  Add this lesson to My Content  
Pointe-à-Callière, musée d'archéologie et d'histoire de Montréal, Montréal, Quebec

Treaty of the Great Peace of Montréal
Traité de la Grande Paix de Montréal du secrétaire de Louis-Hector de Callière
Traité de la Grande Paix de Montréal du secrétaire de Louis-Hector de Callière

Louis-Hector de Callière secretary
Paper document



© 2012, Pointe-à-Callière, musée d'archéologie et d'histoire de Montréal. All Rights Reserved.
View the complete media file

Learning Object Collection: The Great Peace of Montréal, 1701
Nations of the Great Peace
Pointe-à-Callière, musée d'archéologie et d'histoire de Montréal.
© 2012, Pointe-à-Callière, musée d'archéologie et d'histoire de Montréal. All Rights Reserved.
View the complete media file

Learning Object Collection: The Great Peace of Montréal, 1701
Matériel nécessaire à la leçon
- Un ordinateur
- Une connexion Internet pour consulter l'exposition virtuelle La Grande paix de Montréal 1701, (http://198.50.156.175/)
- Des feuilles et des crayons
Méthode de travail
En groupe classe et en équipe.

Note pédagogique
Le cours numéro 3 se présente comme un développement du cours numéro 2. Après avoir repéré géographiquement l’emplacement des Français, des Britanniques et des principales nations autochtones (la Ligue iroquoise et les nations de l’Ouest surtout) et étudié les relations commerciales qui les unissent, les élèves vont, dans le cours 3, approfondir leurs connaissances sur chacun des partis en présence. En apprenant ainsi qui étaient les grands chefs amérindiens et les principaux représentants des couronnes française et britannique, les élèves sont appelés à développer la CD 2.
Introduction du cours
Lorsque le gouverneur de la Nouvelle-France, Louis-Hector de Callière, propose aux nations amérindiennes alliées et ennemies «d’enterrer la hache de guerre» à Montréal, le 4 août 1701, il relève un formidable défi : négocier puis rassembler plus d’une trentaine de nations amérindiennes pour signer un traité de paix alors que certaines d’entre elles, quelques années seulement auparavant, étaient encore ennemies.
Déroulement suivi du cours
Replacer le cours 3 dans son contexte en indiquant aux élèves que dans le cours 1, ils ont étudié la géographie de l’Amérique du Nord au moment de la Grande Paix, que dans le cours 2, ils ont vu quels étaient les liens commerciaux entre les différentes parties qui allaient négocier l’accord de 1701 et que dans le cours 3, ils vont approfondir leurs connaissances politiques sur ces différents acteurs.

Rappelez aux élèves les objectifs du cours 3 :
1) identifier les principaux signataires de la Grande Paix de Montréal;
2) déterminer les réseaux d’alliance et les tensions politiques existantes.
Étape 1
Accédez au site : http://198.50.156.175/fra/rendez_vous_a_montreal-gathering_in_montreal/introduction-fra.html et regardez, en équipe ou en groupe classe, ce vidéo de l’exposition virtuelle de la Grande Paix.
Étape 2
Demandez aux élèves, en groupe classe, quel personnage autochtone est mentionné dans la vidéo et à quelle nation il appartient? (l’Iroquois Aouenano)
Étape 3
Demandez-leur, en lien avec la question à laquelle ils ont dû répondre après le cours 1, si Aouenano devait être plutôt partisan de la paix avec les Français?
(réponse : a priori Aouenano ne devait pas vouloir pactiser avec les Français, car les Tsonontouans sont traditionnellement alliés des Britanniques).
Étape 4
Rappelez de nouveau les deux « clans » :
Français/nations de l’Ouest d’un côté; les Britanniques des treize colonies/Iroquois de l’autre.

Souligner aussi que la situation personnelle de Aouenano – le massacre de sa famille – ne le prédisposait pas non plus à conclure une alliance avec les Français.

Montrer que malgré tout ces «obstacles », il comprend qu’il est urgent de rétablir la paix parce que pendant toute la seconde moitié du 17e siècle, la rivalité a été intense entre les Iroquois et les Français (et leurs alliés). Les négociations de la Grande Paix sont ainsi une manière, à la fois pour les Iroquois et les Français, de mettre fin à une période de tension constante et de reprendre aussi des forces dans le cas où les attaques devraient reprendre.
Étape 5
Répartissez ensuite la classe en 4 équipes, en assignant à chaque équipe la tâche de présenter de manière détaillée les différents partis en présence, à savoir :
- Les Français
- Les Britanniques
- Les nations des Grands Lacs
- La Ligue des Cinq Nations iroquoises
Étape 6
Précisez aux élèves qu’il faudra, dans cette description :
- Présenter chacun de ces groupes dans les grandes lignes
- Indiquer sa localisation géographique
- Faire une présentation détaillée d’un de ses leaders politiques (chef autochtone ou gouverneur)
- Identifier un objet spécifique à cet acteur (un collier de wampum, un dé à coudre, le maïs, des mocassins, etc.)

Indiquez aux différentes équipes qu’elles trouveront l’information nécessaire dans les fiches interactives de l’exposition virtuelle.
Étape 7
Demandez aux équipes de présenter leur recherche devant la classe.
Étape 8
Résumez les informations obtenues de manière à bien faire comprendre aux élèves qui étaient les partis en présence au moment de la signature de la Grande-Paix
Étape 9
Terminez le cours en faisant référence au titre « d’hier à aujourd’hui ».

Soulignez, que la partie « historique » a été vue en classe et que la partie « aujourd’hui » fera l’objet de la recherche (question) qu’ils devront vous envoyer comme travail hors classe.

Soumettre alors la « question » aux élèves en leur spécifiant qu’ils peuvent chercher les informations nécessaires pour y répondre sur le site internet du secrétariat aux Affaires autochtones du Québec:
(www.autochtones.gouv.qc.ca/relations_autochtones/profils_nations/profil. htm).
Question
Les Hurons-Wendats jouent un rôle diplomatique majeur dans la région des Grands Lacs, même après la destruction de la Huronie, comme le montre le rôle joué par Kondiaronk. Décrivez, aujourd’hui, la situation des Wendats au Québec en répondant aux questions suivantes : quel est le nom officiel de leur nation ? Quel est le nom de leur réserve ? Près de quelle grande ville sont-ils installés ? Combien sont-ils ?

Learning Objectives

Ce cours s'adresse à des élèves de troisième et quatrième secondaire. Son objectif est de :
- familiariser les élèves avec les principales nations amérindiennes signataires de la Grande Paix de Montréal
- faire comprendre aux élèves l’échiquier politique à la fin du 17e siècle (en particulier les alliances diplomatiques)

Compétences disciplinaires développées (CD)
CD 2 : interpréter les réalités sociales à l’aide de la méthode historique

Temps estimé : 25 minutes