Les structures musicales

Introduction

"Les Structures musicales" montre comment les compositeurs canadiens ont su utiliser avec créativité les structures et formes musicales traditionnelles. Les œuvres de ce module sont la "Symphonie no 2" de Clermont Pépin, un divertimento de Murray Adaskin, "Diversion for Orchestra", une ouverture de John Estacio, "Frenergy", une suite de John Beckwith, "Music for Dancing" et deux concertos, "Ballade pour alto et cordes", de Godfrey Ridout et "Concerto pour flûte" de Jacques Hétu, œuvre dont le mouvement central est de forme ternaire.

La plupart de ces structures sont des formes de composition issues du baroque et du classique, mais les compositeurs du vingtième siècle qui les ont utilisées l’ont fait en y intégrant des techniques plus actuelles comme le sérialisme, l’atonalité ou encore des rythmes complexes ou qui se chevauchent. Le module décrit les origines de ces formes et examine comment les compositeurs les ont utilisées de façon innovatrice et avec créativité. Cette fusion de l’innovation et de la tradition constitue un exemple éloquent de la capacité des compositeurs à puiser aujourd’hui dans les enseignements du passé.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons