À l'occasion de la cérémonie du mariage, la mariée était vêtue d'un costume japonais traditionnel ou encore d'une robe de style occidental avec un voile blanc. Le blanc, qui est considéré comme la couleur du deuil au Japon, signifiait pour la famille la perte de leur fille. Dans certains cas, selon une tradition shintô, la mariée était parée d'une coiffure très élaborée qui, dit-on, avait pour but de dissimuler «les cornes de la jalousie».
Vancouver Museum, Art Gallery of Greater Victoria, Musée des beaux-arts de Montréal,

© 1999, CHIN-Canadian Heritage Information Network. Tous droits réservés.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons