Introduction et commerce de la fourrure aux magasins de détail

Introduction

La Compagnie de la Baie d'Hudson possédait un réseau de boutiques établies à travers l'Ouest canadien quand, en 1896, elle lança son premier catalogue de vente par correspondance. L'entreprise en arrête la publication en 1913, incapable qu'elle est alors de rivaliser avec Eaton et Simpson dans ce secteur. Toutefois, elle continue d'offrir un service d'achat personnalisé, publie quelques autres catalogues, dans les années 1920, pour certains de ses magasins et inaugure le bureau de commande par catalogue des succursales du Nord dans les années 1930.

Du commercer de la fourrure aux magasins de détail

La Compagnie de la Baie d'Hudson (CBH) est la plus vieille entreprise de vente au détail au Canada : sa charte remonte en effet à 1670. Si on a beaucoup écrit sur la merveilleuse histoire du commerce de la fourrure de cette entreprise, peu de documents traitent de ses activités dans le domaine de la vente de détail.

Ce sont les premiers postes de commerce de la fourrure de la CBH qui sont devenus des magasins de détail dans les centres urbains en développement. La CBH comptait 26 boutiques, réparties dans le Nord-Ouest, lorsqu'elle a publié son premier catalogue de vente par correspondance, en 1896. La plupart d'entre elles étaient des postes de commerce de la fourrure qui vendaient alors toutes sortes de produits aux pionniers; c'était le début des magasins de détail. Les six premiers magasins les plus importants sont situés à Winnipeg (1881), à Calgary (1884), à Vancouver (1887), à Edmonton (1892), à Victoria (1921) et à Saskatoon (1922).
Texte de Catherine C. Cole

© Société du Musée canadien des civilisations

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons