Cheval en bois polychrome monté sur une plaque de bois munie de quatre roulettes en bois. Ce cheval est un jouet de famille. Il a été acheté en 1880, lors de la naissance de Henri Moricard, puis a été utilisé à la génération suivante.

Le cheval, animal préféré des petits garçons, est comme ici un simple jouet à tirer ou de plus grande taille, un jouet porteur que l’enfant chevauche. Les Anglais ont ajouté un mouvement à bascule qui permet à l’enfant de se balancer. Il est aussi très présent sur les manèges des fêtes foraines.

Le cheval évoque pour l’enfant d’autrefois un moyen de traction utilisé dans les champs par son père. En jouant avec son cheval, il peut alors imiter son père. Bien souvent dans les familles rurales pauvres, ou l’on n’avait pas les moyens d’acheter des jouets tout faits aux colporteurs, les hommes fabriquaient des chevaux en bois pour leurs enfants. Mais parfois, ce jouet était réduit à sa forme la plus simple et l’imagination de l’enfant suffisait à transformer le bâton qu’il enfourchait en cheval.
Musée de la Vie Bourguignonne
Réseau canadien d'information sur le patrimoine

© 1997, RCIP-Réseau canadien d'information sur le patrimoine. Tous droits réservés.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons