Vers la fin du XIXe siècle, les magasins Eaton et Simpson de Toronto et, peu après, celui de Dupuis Frères de Montréal publiaient de magnifiques catalogues, dont la distribution s’étendait presque partout au Québec et ailleurs au Canada. Certains magasins allaient même jusqu’à éditer un catalogue spécial de Noël.

Cette nouvelle façon de faire ses achats par commande postale bouleversa complètement les habitudes des consommateurs. Ils pouvaient désormais acheter leurs cadeaux à l’avance, sans avoir à attendre la frénétique période des derniers jours avant Noël. Ce nouvel outil de promotion permettait également d’atteindre une tout autre clientèle, celle des milieux ruraux. Grâce à ce procédé de vente, Dupuis Frères (le seul grand magasin montréalais géré par des Canadiens français) fit une percée phénoménale dans le commerce de détail en misant justement sur la confiance des francophones du Québec.

Réseau canadien d'information sur le patrimoine
Mission de la recherche et de la technologie, Direction des Musées de France, Musée de la civilisation, Provincial Museum of Alberta, Musée national des arts et traditions populaires, Département de l'organisation des systèmes d'information,

© 1995, RCIP-Réseau canadien d'information sur le patrimoine. Tous droits réservés.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons