On trouve le balafon en Afrique centrale et de l’Ouest et dans l’archipel malais ou il prend la forme d’un petit xylophone muni de résonateurs faits avec des calebasses placées sous les lames. On le trouve ensuite en Amérique du Sud et en Amérique centrale où il fut fabriqué par les esclaves venus d’Afrique. Les colons européens le modifièrent et lui donnèrent des résonateurs de bois rigoureusement accordés.

Une autre particularité des balafons consiste en ce que les résonateurs sont munis d’un mirliton qui donne à l’instrument un timbre nasillard qui lui est propre. Ces membranes-mirlitons fixées sur les résonateurs sont un élément caractéristique des anciens marimbas mexicains, mais n’est pas leur exclusivité. On retrouve le mirliton sur les calebasses servant de résonateurs aux balafons africains.

La plupart d’entre nous avons créé des mirlitons durant notre enfance, en mettant une feuille de soie devant la bouche tout en fredonnant un air de chanson.
Réseau canadien d'information sur le patrimoine
Le Musée canadien des civilisations

© 2001, RCIP. Tous droits réservés.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons