Comprendre l’explosion Cambrienne : l’importance des schistes de Burgess

L’origine d’Opabinia regalis se situe vers la fin de l’explosion cambrienne. L’expression « explosion cambrienne » renvoie à l’apparition soudaine, dans les archives fossiles, d’animaux complexes. C’est peut-être l’événement évolutif le plus important de l’histoire de la vie sur la Terre.

On situe généralement le début de l’explosion à environ -542 millions d’années, pendant le Cambrien, au début du Paléozoïque. Datant d’il y a 505 millions d’années, les fossiles des schistes de Burgess témoignent de la fin de ce phénomène. Les principaux embranchements d’animaux (p. ex., plans d’organisation différents) étaient alors tous bien établis et la vie après le Cambrien s’est fondamentalement démarquée des époques antérieures. On peut donc qualifier cet événement d’« explosion », puisqu’il a été crucial pour l’évolution de la vie sur la Terre.

Pourquoi l’explosion cambrienne s’est-elle produite à ce moment-là et pourquoi est-elle exceptionnelle ? Bien que la communauté scientifique ne soit pas unanime, la plupart des chercheurs conviennent que cette explosion ne peut être attribuée à une seule cause simple. Ses déclencheurs possibles peuvent se classer en trois grandes catégories d’ordre environnemental, génétique et écologique. L’élucidation de chacun de ces facteurs reste l’un des plus grands défis pour les paléontologues d’aujourd’hui. Pour en savoir davantage sur les causes de l’explosion cambrienne, cliquez ici.
 

© 2011, Musée royal de l’Ontario. Tous droits réservés.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons