En règle générale, dans une maison japonaise, les pièces occidentales ne ressemblaient guère aux aménagements intérieurs somptueux des résidences occidentales de la fin du XIXe siècle, époque où l’on appréciait des intérieurs surchargés de décorations et d’accessoires. Au Japon, l’aménagement intérieur était plus sobre. En effet, les pièces étaient meublées de chaises et de tables occidentales, de lampes et elles comprenaient souvent un foyer. On avait tendance à aménager à l’occidentale le petit salon (en plus de la salle de réception traditionnelle japonaise), la bibliothèque ou le cabinet de travail pour homme, que l’on jugeait faits pour les styles occidentaux. Si d’une part, des influences occidentales se glissaient dans les intérieurs japonais traditionnels, d’autre part, on trouvait aussi des mobiliers typiquement japonais dans des maisons occidentales, entre autres des tatamis (nattes de paille), des paravents et des peintures sur rouleaux.
Vancouver Museum, Art Gallery of Greater Victoria, Musée des beaux-arts de Montréal,

© 1999, RCIP. Tous droits réservés.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons