Tapis stressé constitue un des volets du gigantesque projet L’œuvre pinte. Il s’agit d’un tapis dont les motifs évoquent la ceinture fléchée traditionnelle, réalisé avec plus de 60 000 contenants de lait en carton et occupant une superficie de 40 pieds carrés. Pour réaliser cette œuvre, l’artiste a demandé l’aide de la collectivité afin de récupérer, laver, sécher et réunir tous les contenants nécessaires. Le projet tire son sens et sa force de l’ampleur de l’effort déployé et aurait été impossible à réaliser autrement. Jean-Jules Soucy fait partie de ces artistes qui mêlent l’art à la vie sociale. Il pratique ce qu’il nomme le « bricolage engagé », où l’œuvre est davantage à percevoir dans la communication qui s’engage avec le public. L’abondante collecte de contenants réunit les membres de la communauté autour d’une corvée, en même temps qu’elle les informe sur le fait que les cartons de lait sont dorénavant recyclables. Les préoccupations écologiques de l’artiste génèrent un objet riche en couleur et donnent lieu à une accumulation compulsive de contenants tirés du quotidien pour susciter une prise de conscience individuelle.
Galerie de L'UQAM

© Galerie de l'UQAM 2007. Tous droits réservés.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons