« ...Un chasseur qui a le mauvais œil peut apercevoir un caribou au loin et être incapable de s’en approcher, ou un chasseur de phoque peut être distrait au moment où l’animal vient respirer à la surface avant de disparaître à jamais dans les profondeurs de la mer. L’un et l’autre sont ainsi punis pour avoir mésusé des bienfaits de la chasse. »

Inuktitut, vol. #70. (1989), p.60
La voix nationale des Inuits du Canada

© 2000, RCIP. Tous droits réservés.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons