Trop souvent dans le passé, les chercheurs, les planificateurs, les promoteurs et autres preneurs de décisions venus de l’extérieur ont boudé notre connaissance approfondie des comportements animaux et des espèces peuplant notre territoire. De prime abord, les chercheurs formés à la science occidentale ne considéraient pas comme valable la connaissance que nous possédions de l’Arctique et de ses ressources.

Toutefois, depuis quelques années, cela a changé et nos connaissances traditionnelles sont aujourd’hui très respectées en tant que source valable d’information à laquelle on peut puiser pour protéger et gérer l’habitat et les ressources de notre milieu naturel. Des programmes sont aujourd’hui créés pour mettre à profit ces connaissances traditionnelles et aider les scientifiques à voir l’environnement à travers nos yeux à nous.

Heureusement, des contacts répétés entre les chasseurs autochtones et certains scientifiques ont convaincu ces derniers que la connaissance qu’ont les Inuits de l’environnement du Nord est une source de connaissance inestimable des aspects biologiques de cet environnement. Celle-ci est également une source d’information sur le respect que l’on doit manifester à l’égard des animaux si l’on ne veut pas que la chasse et la pêche entraînent une gestion déficiente de nos ressources.
La voix nationale des Inuits du Canada

© 2000, RCIP. Tous droits réservés.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons