Vous trouverez ici des fiches descriptives de 118 des espèces rencontrées au Manitoba. Chaque fiche présente les caractéristiques d’identification sur le terrain, l’aire de distribution, les habitudes de nidification, l’état de conservation et les spécimens des collections du Musée. La plupart des fiches comprennent une photographie de l’oiseau et une carte de distribution.

Vous trouverez les 118 espèces sur le site :
http://www.virtualmuseum.ca/Exhibitions/Birds/MMMN/French/species.html

Ce module d’apprentissage présente une espèce de chacune des catégories suivantes : perdrix, faisans, tétras et dindons; strigidés; hirondelles; geais, corneilles et pies bavardes; turdinés; merles noirs et orioles.
Vous trouverez ici des fiches descriptives de 118 des espèces rencontrées au Manitoba. Chaque fiche présente les caractéristiques d’identification sur le terrain, l’aire de distribution, les habitudes de nidification, l’état de conservation et les spécimens des collections du Musée. La plupart des fiches comprennent une photographie de l’oiseau et une carte de distribution.

Vous trouverez les 118 espèces sur le site :
http://www.virtualmuseum.ca/Exhibitions/Birds/MMMN/French/species.html

Ce module d’apprentissage présente une espèce de chacune des catégories suivantes : perdrix, faisans, tétras et dindons; strigidés; hirondelles; geais, corneilles et pies bavardes; turdinés; merles noirs et orioles.

© 2009, RCIP-Réseau canadien d'information sur le patrimoine. Tous droits réservés.

Caractéristiques : De 40 à 48 cm de longueur; envergure des ailes de 56 à 64 cm. Aucune différence apparente entre les sexes. Le corps est de couleur chamois moucheté et le dessous écaillé et tacheté. La queue est surtout blanche, étroite et pointue. Petit peigne jaune au-dessus des yeux. Lors de la reproduction, les mâles gonflent les sacs gulaires mauves sur leur cou afin d’attirer les femelles.

Répartition :

Leur habitat s’étend sur une grande partie du sud et du centre du Manitoba, plus particulièrement dans les champs et les broussailles tels que les prairies, les tourbières et les champs de culture abandonnés. En Amérique du Nord, ils se reproduisent de l’Alaska jusqu’au Québec, à travers le centre nord des États-Unis. Les tétras à queue fine ne sont pas des oiseaux migratoires. Ils pa Pour en lire plus

Caractéristiques :

  • De 40 à 48 cm de longueur; envergure des ailes de 56 à 64 cm. Aucune différence apparente entre les sexes.
  • Le corps est de couleur chamois moucheté et le dessous écaillé et tacheté.
  • La queue est surtout blanche, étroite et pointue.
  • Petit peigne jaune au-dessus des yeux.
  • Lors de la reproduction, les mâles gonflent les sacs gulaires mauves sur leur cou afin d’attirer les femelles.

Répartition :

Leur habitat s’étend sur une grande partie du sud et du centre du Manitoba, plus particulièrement dans les champs et les broussailles tels que les prairies, les tourbières et les champs de culture abandonnés. En Amérique du Nord, ils se reproduisent de l’Alaska jusqu’au Québec, à travers le centre nord des États-Unis. Les tétras à queue fine ne sont pas des oiseaux migratoires. Ils passent une grande partie de l’hiver enfouis sous la neige afin de conserver leur énergie et de se protéger des prédateurs.


©1998, The Provincial Museum of Alberta. Des droits sont exigés pour l’utilisation commerciale.

Tétras à queue fine

Ordre: Galliformes Famille: Phasianidae

Photo : Avec l'autorisation de Ron Bazin

© 2009, RCIP-Réseau canadien d'information sur le patrimoine. Tous droits réservés.


Caractéristiques :
De 60 à 84 cm de longueur; envergure des ailes de 137 à 152 cm. C’est le plus grand strigidé en Amérique du Nord. La tête ronde ne porte pas d’aigrettes. Face ronde fortement marquée d’anneaux et yeux jaunes. Tache foncée sur le menton entourée de taches blanches, ressemblant à un nœud papillon. Dessous au plumage gris foncé, fortement rayé dans le sens de la longueur.

Répartition :

L’oiseau provincial du Manitoba est réparti dans les forêts de conifères et les tourbières à l’échelle de la province. Le sud-est du Manitoba est sans doute la meilleure région en Amérique du Nord pour observer la chouette lapone. Elle fait son nid dans les forêts boréales jusqu’à la limite des arbres, de l’Alaska jusqu’en Ontario, en passant par le Manitoba, et vers le sud jusqu’au nord-ouest des États-Unis.

Caractéristiques :
  • De 60 à 84 cm de longueur; envergure des ailes de 137 à 152 cm. C’est le plus grand strigidé en Amérique du Nord.
  • La tête ronde ne porte pas d’aigrettes.
  • Face ronde fortement marquée d’anneaux et yeux jaunes.
  • Tache foncée sur le menton entourée de taches blanches, ressemblant à un nœud papillon.
  • Dessous au plumage gris foncé, fortement rayé dans le sens de la longueur.

Répartition :

L’oiseau provincial du Manitoba est réparti dans les forêts de conifères et les tourbières à l’échelle de la province. Le sud-est du Manitoba est sans doute la meilleure région en Amérique du Nord pour observer la chouette lapone. Elle fait son nid dans les forêts boréales jusqu’à la limite des arbres, de l’Alaska jusqu’en Ontario, en passant par le Manitoba, et vers le sud jusqu’au nord-ouest des États-Unis.


© 2009, RCIP-Réseau canadien d'information sur le patrimoine. Tous droits réservés.

Chouette apone

Ordre: Strigiformes Famille : Strigidae

Musée de l'homme et de la nature du Manitoba

© 2009, RCIP-Réseau canadien d'information sur le patrimoine. Tous droits réservés.


Caratéristiques :
De 18 à 22 cm de longueur; envergure des ailes de 40 à 43 cm. C’est la plus grande hirondelle en Amérique du Nord. Les mâles ont un plumage bleu-mauve luisant sur l’ensemble du corps. Les femelles et les oiseaux immatures ont un plumage gris-blanc en dessous, et le dessus du corps bleu-gris. La queue est un peu fourchue. Vol caractéristique de l’hirondelle : alternance de courts vols planés et de battements d’ailes rapides. Habite volontiers les cabanes multifamiliales pour hirondelles.

Répartition :

L’hirondelle noire se reproduit à partir du centre de la Colombie-Britannique jusqu’à Terre-Neuve-et-Labrador, en passant par le centre et le sud du Manitoba et la région des Grands Lacs, jusqu’au sud vers les États-Unis. Elle est absente des régions montagneuses de l’ouest du continent. Elle migre dans les tropiques pour l’hiver. L’hirondelle noire est commune aux endroits où elle trouve un nid convena Pour en lire plus

Caratéristiques :
  • De 18 à 22 cm de longueur; envergure des ailes de 40 à 43 cm. C’est la plus grande hirondelle en Amérique du Nord.
  • Les mâles ont un plumage bleu-mauve luisant sur l’ensemble du corps.
  • Les femelles et les oiseaux immatures ont un plumage gris-blanc en dessous, et le dessus du corps bleu-gris.
  • La queue est un peu fourchue.
  • Vol caractéristique de l’hirondelle : alternance de courts vols planés et de battements d’ailes rapides.
  • Habite volontiers les cabanes multifamiliales pour hirondelles.

Répartition :

L’hirondelle noire se reproduit à partir du centre de la Colombie-Britannique jusqu’à Terre-Neuve-et-Labrador, en passant par le centre et le sud du Manitoba et la région des Grands Lacs, jusqu’au sud vers les États-Unis. Elle est absente des régions montagneuses de l’ouest du continent. Elle migre dans les tropiques pour l’hiver. L’hirondelle noire est commune aux endroits où elle trouve un nid convenable et fréquente souvent les boisés, les terres agricoles et les quartiers résidentiels.


© 2009, RCIP-Réseau canadien d'information sur le patrimoine. Tous droits réservés.

Hirondelle noire (Progne subis)

Ordre: Passeriformes Famille : Hirundinidae

Photo : E.T. Jones

©1998, The Provincial Museum of Alberta. Des droits sont exigés pour l’utilisation commerciale.


Caractéristiques :
De 28 à 32 cm de longueur; envergure des ailes de 40 à 45 cm. Le dessus du corps, y compris la crête, le dos, les ailes et la queue, est d’un bleu brillant. Rayures noires et taches blanches sur les ailes et la queue. Un collier noir délimite la face et la gorge blanches. Le dessous est blanc.

Répartition :

Habite à l’est des Rocheuses, depuis le centre de l’Alberta jusqu’à Terre-Neuve-et-Labrador, en passant par le centre et le sud du Manitoba. Son habitat s’étend vers le sud jusqu’au milieu des États-Unis, et sur la côte de l’Atlantique, jusqu’au Texas et en Floride. Bien que les populations locales se déplacent vers le sud en automne, plusieurs d’entre eux demeurent au Manitoba toute l’année. Le geai bleu préfère les forêts mixtes, mais s’est bien adapté aux parcs, aux jardins et aux terrains de banlieue.

Caractéristiques :
  • De 28 à 32 cm de longueur; envergure des ailes de 40 à 45 cm.
  • Le dessus du corps, y compris la crête, le dos, les ailes et la queue, est d’un bleu brillant.
  • Rayures noires et taches blanches sur les ailes et la queue.
  • Un collier noir délimite la face et la gorge blanches.
  • Le dessous est blanc.

Répartition :

Habite à l’est des Rocheuses, depuis le centre de l’Alberta jusqu’à Terre-Neuve-et-Labrador, en passant par le centre et le sud du Manitoba. Son habitat s’étend vers le sud jusqu’au milieu des États-Unis, et sur la côte de l’Atlantique, jusqu’au Texas et en Floride. Bien que les populations locales se déplacent vers le sud en automne, plusieurs d’entre eux demeurent au Manitoba toute l’année. Le geai bleu préfère les forêts mixtes, mais s’est bien adapté aux parcs, aux jardins et aux terrains de banlieue.


© 2009, RCIP-Réseau canadien d'information sur le patrimoine. Tous droits réservés.

Geai Bleu

Ordre: Passeriformes Famille: Corvidae

Musée de l'homme et de la nature du Manitoba

© 2009, RCIP-Réseau canadien d'information sur le patrimoine. Tous droits réservés.


Caractéristiques :
De 16,5 à 20 cm de longueur; envergure des ailes de 30 à 35 cm. Le plumage du mâle est bleu turquoise sur le dessus, bleu pâle sur la poitrine, et blanc en dessous. La femelle a le plumage bleu-gris sur tout le corps, mais elle a la gorge brunâtre, le ventre blanc et un peu de bleu sur la croupe, la queue et les ailes. Les oiseaux immatures ressemblent à la femelle, sauf qu’ils ont la poitrine tachetée. Il a les ailes plus longues et un vol plus gracieux, ressemblant davantage à celui de l’hirondelle, que le merle bleu de l’Est.

Répartition :

Recensé dans les parcours naturels et les prairies du sud du Manitoba. Il se reproduit de l’Alaska et du Yukon vers le sud, jusqu’au centre-ouest de l’Amérique du Nord, habituellement dans les arbres et les buissons épars situés en haute altitude. Son habitat de reproduction s’étend vers l’est, jusqu’à l’est du Manitoba, le Dakota du Nord et le n Pour en lire plus

Caractéristiques :
  • De 16,5 à 20 cm de longueur; envergure des ailes de 30 à 35 cm.
  • Le plumage du mâle est bleu turquoise sur le dessus, bleu pâle sur la poitrine, et blanc en dessous.
  • La femelle a le plumage bleu-gris sur tout le corps, mais elle a la gorge brunâtre, le ventre blanc et un peu de bleu sur la croupe, la queue et les ailes.
  • Les oiseaux immatures ressemblent à la femelle, sauf qu’ils ont la poitrine tachetée.
  • Il a les ailes plus longues et un vol plus gracieux, ressemblant davantage à celui de l’hirondelle, que le merle bleu de l’Est.

Répartition :

Recensé dans les parcours naturels et les prairies du sud du Manitoba. Il se reproduit de l’Alaska et du Yukon vers le sud, jusqu’au centre-ouest de l’Amérique du Nord, habituellement dans les arbres et les buissons épars situés en haute altitude. Son habitat de reproduction s’étend vers l’est, jusqu’à l’est du Manitoba, le Dakota du Nord et le nord-ouest du Texas. Il passe l’hiver dans le sud des États-Unis et au Mexique où il habite les terres basses, surtout les plaines, les prairies et le désert. Des populations résidentes ont été recensées dans le centre-ouest des États-Unis.


© 2009, RCIP-Réseau canadien d'information sur le patrimoine. Tous droits réservés.

Merle bleu azuré

Ordre: Passeriformes Famille : Muscicapidae

Musée de l'homme et de la nature du Manitoba

© 2009, RCIP-Réseau canadien d'information sur le patrimoine. Tous droits réservés.


Caractéristiques : De 20 à 28 cm de longueur. Aucune différence apparente entre les deux sexes. Dessus brun strié. Gorge et poitrine jaune brillant marquées d’un « V » noir distinctif. Bec relativement long et pointu. Queue courte et large portant des taches blanches assez visibles sur le côté pendant le vol. Ressemble à la sturnelle des prés, sauf que son plumage du dessus est plus pâle et que sa gorge jaune s’étend jusqu’à ses joues. La sturnelle de l’Ouest est souvent aperçue sur des poteaux de clôture dans les prairies et les grands pâturages où elle fait entendre son cri caractéristique.

Répartition :

La sturnelle de l’Ouest se reproduit dans les prés, les plaines et les prairies, de la Colombie-Britannique aux Grands Lacs, y compris dans le sud du Manitoba. Elle se reproduit également presque partout aux États-Unis Pour en lire plus

Caractéristiques :

  • De 20 à 28 cm de longueur. Aucune différence apparente entre les deux sexes.
  • Dessus brun strié.
  • Gorge et poitrine jaune brillant marquées d’un « V » noir distinctif.
  • Bec relativement long et pointu.
  • Queue courte et large portant des taches blanches assez visibles sur le côté pendant le vol.
  • Ressemble à la sturnelle des prés, sauf que son plumage du dessus est plus pâle et que sa gorge jaune s’étend jusqu’à ses joues.
  • La sturnelle de l’Ouest est souvent aperçue sur des poteaux de clôture dans les prairies et les grands pâturages où elle fait entendre son cri caractéristique.

Répartition :

La sturnelle de l’Ouest se reproduit dans les prés, les plaines et les prairies, de la Colombie-Britannique aux Grands Lacs, y compris dans le sud du Manitoba. Elle se reproduit également presque partout aux États-Unis, sauf dans l’est et dans la région du golfe du Mexique. Des populations résidentes ont été recensées dans l’ouest et le centre des États-Unis. Les oiseaux du Manitoba passent l’hiver dans le sud des États-Unis et au Mexique. Leur habitat commence à s’étendre à l’est des Grands Lacs, à mesure que les forêts de l’est de l’Amérique du Nord disparaissent.


© 2009, RCIP-Réseau canadien d'information sur le patrimoine. Tous droits réservés.

Saturnelle de l'Ouest

Ordre: Passeriformes Famille: Emberizidae

Musée de l'homme et de la nature du Manitoba

© 2009, RCIP-Réseau canadien d'information sur le patrimoine. Tous droits réservés.


Objectifs d'apprentissage

L’apprenant va :

  • se familiariser avec l’apparence, l’écologie et les groupements taxonomiques des espèces d’oiseaux terrestres du Canada, plus particulièrement ceux du Manitoba.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons