À la base du Groupe de Miguasha, la Formation de Fleurant, située en dessous de la formation fossilifère d’Escuminac, se caractérise par ses cailloux, galets et blocs, de forme arrondie à angulaire, de différentes tailles, enchâssés dans une matrice de sable grossier formant un conglomérat. La formation comprend aussi quelques petits lits discontinus de sable de granulométrie fine à grossière. L’épaisseur totale de la formation est estimée à 20 mètres. Son nom provient de monsieur Fleurant Arsenault, un ancien propriétaire du lieu, qui a également donné son nom au canton de Pointe-à-Fleurant, une petite avancée de terre dans l’estuaire de la rivière Ristigouche.

Les galets de la Formation de Fleurant démontrent que des reliefs s’élevaient rapidement dans l’arrière-pays, au nord de Miguasha, soumettant à l’érosion les sédiments et les roches volcaniques qui s’étaient précédemment empilés dans la région. Les galets d’origine sédimentaire, principalement des calcaires et des grès, contiennent souvent des fossiles marins – coraux, brachiopodes et mollusques - qui indiquent des âges variant de l’Ordovicien au Dévoni Pour en lire plus
À la base du Groupe de Miguasha, la Formation de Fleurant, située en dessous de la formation fossilifère d’Escuminac, se caractérise par ses cailloux, galets et blocs, de forme arrondie à angulaire, de différentes tailles, enchâssés dans une matrice de sable grossier formant un conglomérat. La formation comprend aussi quelques petits lits discontinus de sable de granulométrie fine à grossière. L’épaisseur totale de la formation est estimée à 20 mètres. Son nom provient de monsieur Fleurant Arsenault, un ancien propriétaire du lieu, qui a également donné son nom au canton de Pointe-à-Fleurant, une petite avancée de terre dans l’estuaire de la rivière Ristigouche.

Les galets de la Formation de Fleurant démontrent que des reliefs s’élevaient rapidement dans l’arrière-pays, au nord de Miguasha, soumettant à l’érosion les sédiments et les roches volcaniques qui s’étaient précédemment empilés dans la région. Les galets d’origine sédimentaire, principalement des calcaires et des grès, contiennent souvent des fossiles marins – coraux, brachiopodes et mollusques - qui indiquent des âges variant de l’Ordovicien au Dévonien inférieur.

La Formation de Fleurant ne contient toutefois pas de fossiles contemporains de la sédimentation et les échantillons prélevés dans les petits niveaux sablonneux pour l’obtention de spores se sont révélés improductifs. Un âge lui est attribué de façon imprécise, par déduction de ses relations stratigraphiques avec les formations géologiques situées en dessous et au dessus.

La Formation de Fleurant surmonte une autre formation sédimentaire, la Formation de Pirate Cove, dont le sommet est attribué au Dévonien moyen, alors que la base de la Formation sus-jacente d’Escuminac est attribuée au Frasnien, dans la partie inférieure du Dévonien supérieur. La fourchette d’âge possible pour la Formation de Fleurant se restreint donc de la fin du Dévonien moyen jusqu’au début du Dévonien supérieur.

Le conglomérat de la Formation de Fleurant s’est mis en place sur une plaine alluviale, alimentée par des rivières dont le débit devait varier avec les précipitations et les saisons. La taille de ses éléments rocheux transportés, d’un diamètre atteignant parfois près d’un mètre, témoigne de la force du courant par moment et des reliefs sources qui étaient peu éloignés.

Le contact supérieur de la Formation de Fleurant avec la Formation d’Escuminac, sa contrepartie du Groupe de Miguasha, est brusque. Les conglomérats passent directement aux premiers lits de grès de la Formation d’Escuminac, moulant fidèlement la surface supérieure irrégulière du conglomérat sans en avoir déplacé les cailloux et galets. Ce type de contact suggère un début de consolidation de la plaine alluviale de Fleurant avant la sédimentation de type Escuminac, impliquant la possibilité d’un arrêt de sédimentation de courte durée entre les deux formations.

© 2007, Parc national de Miguasha

La Formation de Fleurant, telle qu’exposée au nouveau site de Nouvelle

La Formation de Fleurant, telle qu’exposée à la limite est de la municipalité de Nouvelle. La partie inférieure de la Formation d’Escuminac et son contact avec la Formation de Fleurant sont également visibles à cet endroit.

Parc national de Miguasha
2005
© Parc national de Miguasha


Pointe à Fleurant

Vue d’une partie de la Pointe à Fleurant et des conglomérats qui portent son nom.

Parc national de Miguasha
Mars 2007
© Parc national de Miguasha


Objectifs d'apprentissage

L’apprenant va:
  • identifier et classer différents types de fossiles;
  • expliquer les étapes de la fossilisation ainsi que les conditions propices à celle-ci;
  • formuler des hypothèses quant à l’évolution des êtres vivants;
  • formuler des hypothèses quant à l’explication de la disparition de certaines espèces.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons