Une des premières tâches du gouvernement fut de moderniser le service postal suranné du Japon. Hisoka Maejima fut nommé directeur des postes. Il engagea un expert américain, Samuel Bryson, pour l’aider à créer un service postal national. En 1872, on abandonna l’ancien système privé de coureurs à pieds et à cheval et on adopta un nouveau service national, inspiré en grande partie du modèle britannique. Le vaste réseau de chemin de fer, qui se développa en même temps que le service postal et donna l’accès aux provinces éloignées, contribua énormément au succès du nouveau service. On introduisit le timbre-poste et on uniformisa les tarifs postaux dans tout le pays. L’amélioration du service postal a aussi mené à la rationalisation des poids et mesures ; ce qui permit aux autres pays de comprendre les mesures des produits japonais. Dès 1877, le service postal était assez moderne pour que le Japon soit admis à l’Union postale universelle. Le Japon était d&eac Pour en lire plus
Une des premières tâches du gouvernement fut de moderniser le service postal suranné du Japon. Hisoka Maejima fut nommé directeur des postes. Il engagea un expert américain, Samuel Bryson, pour l’aider à créer un service postal national. En 1872, on abandonna l’ancien système privé de coureurs à pieds et à cheval et on adopta un nouveau service national, inspiré en grande partie du modèle britannique. Le vaste réseau de chemin de fer, qui se développa en même temps que le service postal et donna l’accès aux provinces éloignées, contribua énormément au succès du nouveau service. On introduisit le timbre-poste et on uniformisa les tarifs postaux dans tout le pays. L’amélioration du service postal a aussi mené à la rationalisation des poids et mesures ; ce qui permit aux autres pays de comprendre les mesures des produits japonais. Dès 1877, le service postal était assez moderne pour que le Japon soit admis à l’Union postale universelle. Le Japon était désormais lié au monde entier.

© 1999, RCIP. Tous droits réservés.

Uniforme de facteur

Uniforme de facteur

Musée Edo-Tokyo

88206068
© Musée Edo-Tokyo


Petit sac à lettre

Musée Edo-Tokyo

88206065
© Musée Edo-Tokyo


Avec l’existence d’un moyen de communication entre les principales villes et les provinces, les Japonais commencèrent à prendre plaisir à s’écrire.Vers 1881, les cartes postales devinrent extrêmement populaires au Japon, et on prit l’habitude d’envoyer des cartes postales à la famille et aux amis pour souligner la nouvelle année. Dès 1895, on comptait plus de 3700 bureaux de poste et 34000 boîtes aux lettres au Japon.
Avec l’existence d’un moyen de communication entre les principales villes et les provinces, les Japonais commencèrent à prendre plaisir à s’écrire.Vers 1881, les cartes postales devinrent extrêmement populaires au Japon, et on prit l’habitude d’envoyer des cartes postales à la famille et aux amis pour souligner la nouvelle année. Dès 1895, on comptait plus de 3700 bureaux de poste et 34000 boîtes aux lettres au Japon.

© 1999, RCIP. Tous droits réservés.

Boîte aux lettres

Musée Meiji-Mura

© Musée Meiji-Mura


Vers la fin de l’ère Meiji, le bureau de poste était bien plus qu’un endroit où l’on envoie du courrier. Il était devenu un centre de communication et de commerce et comprenait des services de télégraphie, de la poste, de téléphone et un important système bancaire.
Vers la fin de l’ère Meiji, le bureau de poste était bien plus qu’un endroit où l’on envoie du courrier. Il était devenu un centre de communication et de commerce et comprenait des services de télégraphie, de la poste, de téléphone et un important système bancaire.

© 1999, RCIP. Tous droits réservés.

Unité téléphonique Sapporo

Musée Meiji-Mura

© Musée Meiji-Mura


Le téléphone fut introduit au Japon en 1877, année durant laquelle Alexandre Graham Bell visita le Japon et en fit la démonstration. Les premiers téléphones furent installés dans les ministères et dans quelques postes de police, mais le service présentait de nombreuses failles, et la réception était mauvaise. Le gouvernement créa une compagnie nationale en 1890, et on relia le réseau amélioré à de nombreux bureaux de poste où les habitants pouvaient aller faire des appels. Le téléphone fit uniquement son entrée dans les foyers des classes moyennes vers la fin des années 1920.
Le téléphone fut introduit au Japon en 1877, année durant laquelle Alexandre Graham Bell visita le Japon et en fit la démonstration. Les premiers téléphones furent installés dans les ministères et dans quelques postes de police, mais le service présentait de nombreuses failles, et la réception était mauvaise. Le gouvernement créa une compagnie nationale en 1890, et on relia le réseau amélioré à de nombreux bureaux de poste où les habitants pouvaient aller faire des appels. Le téléphone fit uniquement son entrée dans les foyers des classes moyennes vers la fin des années 1920.

© 1999, RCIP. Tous droits réservés.

Téléphone

Musée Edo-Tokyo

90361605
© Musée Edo-Tokyo


Objectifs d'apprentissage

L’apprenant va :
  • décrire l’évolution du système postal japonais pendant l’ère Meiji ;
  • énumérer les conséquences de la mise en œuvre d’un service postal national au XIXe siècle au Japon ;
  • décrire les services offerts par un bureau de poste japonais à la fin du XIXe siècle ;
  • décrire l’arrivée des téléphones au Japon ;
  • comparer le rôle et le fonctionnement du service postal et des communications au Japon à la fin du XIXe siècle, avec ceux de sa propre époque.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons